ALERTE SPAM : Vini met en garde ses abonnés

Alerte Spam Vini
© DR

Vini a diffusé ce mercredi 10 juin une alerte pour mettre en garde ses abonnés contre des "spams" reçus par SMS. L'occasion de rappeler les bons réflexes à avoir pour ne pas être victime de ces pratiques frauduleuses.

Polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

L'alerte signalée provient de l'étranger. Voici le message exact :

Alerte SPAM | Nous sommes actuellement victimes d'une tentative de fraude par SMS en provenance de l'étranger, si vous...

Posted by Vini on mercredi 10 juin 2015


 

CECI EST UN VRAI MESSAGE !

Signalons que le message ci-dessous, diffusé par Vini le même jour, n'est pas un spam et correspond bien au jeu organisé par la marque à l'occasion de ses 20 ans !

Message jeu Vini 20 ans
© DR

 

Petit rappel : le "spam", ce n'est pas la newsletter du magasin du coin que vous recevez alors que vous ne le souhaitez pas, ni même la publicité indésirable qui tombe dans votre boîte électronique.

Selon la CNIL, la Commission Nationale Informatique et Liberté, le "spamming
" ou "spam" est l'envoi massif de courriers électroniques non sollicités, à des personnes avec lesquelles l'expéditeur n'a jamais eu de contact et dont il a capté l'adresse électronique de façon irrégulière.

La plupart des spams sont reçus par email, mais il existe de toute sorte, y compris par SMS, comme le démontre l'alerte de l'opérateur Vini aujourd'hui.

Pour s'en prémunir, plusieurs réflexes à avoir.

Les bons réflexes à avoir

Ne répondez jamais à un spam
En effet, l'email envoyé en réponse permet au spammeur d'établir que votre adresse de messagerie est valide et que vous la consultez. Il peut ainsi continuer à vous spammer et revendre son fichier ou ses fichiers à d'autres spammeurs.

Ne cliquez jamais sur les liens hypertextes insérés dans le corps du message
En cliquant, cela permettra le plus souvent au spammeur de récupérer votre adresse email sans que vous vous en rendiez compte.

N'ouvrez jamais les pièces jointes
N'ouvrez jamais un fichier joint figurant dans un spam. Cette recommandation s'inscrit dans le cadre plus général de la lutte contre la propagation des virus.

Prenez le temps de vérifier la source
Si un des organismes officiel vous écrit tels que les impôts, votre banque, votre opérateur téléphonique, la Poste ou tout autre organisme avec lequel vous êtes en contact régulier pour des informations sensibles, et que le message semble urgent, grave, ou important, et vous demande de remplir un formulaire, donner des informations personnelles, cliquer un lien ou ouvrir un document en pièce jointe, prenez le temps de vérifier avec votre conseiller ou agent si le message vient bien de l'organisme officiel.

Internet peut rendre d'immenses services, mais il est bon de garder en tête les risques qui vont avec !

 

Pour en savoir plus :
Consulter le site de la CNIL