Air Tahiti : le conflit risque de toucher aussi l'escale internationale

Grève Air Tahiti
© Polynésie 1ère

Le conflit d’Air Tahiti pourrait s’étendre aux pilotes et aux personnels au sol. Aucun accord n’a pour le moment été trouvé entre la direction et l’intersyndicale. Depuis mardi 17 mai les PNC sont en grève. La compagnie a annulé des vols et fait appel à des non-grévistes.

E.Tang/M.Leroi Publié le , mis à jour le

Passagers en attente, vols retardés, annulés ou reprogrammés sont les conséquences du deuxième mouvement de grève à Air Tahiti :


Sur les 58 PNC, 90% seraient en grève selon leur syndicat. La compagnie a dû modifier son programme et mobiliser des cadres et des formateurs pour assurer ses vols.

Grève Air Tahiti
© Polynésie 1ère/M. Tumatariri | Le syndicat des PNC en pleine discussion.

Un autre préavis arrive à échéance mardi soir, celui d’un syndicat de pilotes qui n'est pas entré en négociations avec la direction. 

Toute la journée, les discussions ont concerné l’intersyndicale des personnels au sol. En fin d’après-midi, le nombre de points de désaccord était supérieur aux accords trouvés.

Le conflit pourrait désormais prendre une autre dimension. Si aucun accord n’est trouvé, c’est également l’escale internationale qui sera impactée, en plus des vols d'Air Tahiti.

Grève Air Tahiti
© Polynésie 1ère | L'attente et l''inquiétude des passagers.

Syndicats et direction se sont revus dans la soirée. La direction a cédé sur certains points, mais pas sur tout. Les syndicats ne comprennent toujours pas la mise en oeuvre d'un plan social alors que la compagnie se porte bien.



Grève Air Tahiti
© Polynésie 1ère | Les revendications des PNC.

L'actu en vidéo

nuisances sonores, le calvaire des riverains

nuisances sonores, le calvaire des riverains