L’affaire Sofipac devant la cour d’appel

sofipac1
© Les Nouvelles de Tahiti | Le cerveau présumé du système d'escroquerie, William Bernier

L’affaire Sofipac est jugée en appel à partir de ce mercredi 18 avril 2018 et pendant trois jours. Il s’agit d’une vaste affaire de fraude à la défiscalisation, menée par William Bernier et Yolande Wong Lam, les deux principaux prévenus.

Polynésie la 1ère, Maruki Dury Publié le , mis à jour le

C’est une énorme escroquerie de presque 4 milliards de Fcfp, dans laquelle des agriculteurs de Moorea s’étaient retrouvés embarqués malgré eux. Au total, 311 dossiers de défiscalisation ont été montés entre novembre 2006 et décembre 2009.

En première instance, des peines de prison et de fortes amendes avaient été prononcées.

Rappel des faits


L'affaire est jugée en appel à partir de ce mercredi 18 avril 2018 et pour trois jours.