Accusé de violences envers ses proches, il s'échappe de sa garde à vue

justice
© D.R.

En comparution immédiate, jeudi 12 janvier, un homme de 30 ans est jugé pour "violences volontaires avec usage d'arme" et "délit de fuite". Il a été condamné à quatre mois de prison ferme.

polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

Les faits remontent au 8 janvier. Le trentenaire est soupçonné d'avoir frappé sa femme et son beau-père à Mataiea. Interpellé, il est placé en garde à vue à la gendarmerie dès le lendemain, le 9 janvier. Le suspect réussit à s'enfuir durant sa garde à vue.

La traque commence. Au domicile du suspect, les gendarmes découvrent une plantation de paka appartenant au fuyard. L'homme, qui est en récidive légale après avoir été condamné pour des faits de violence, est poursuivi aujourd'hui pour "violences volontaires avec usage d'arme" et "délit de fuite".

L'accusé a été condamné à quatre mois de prison ferme, à une obligation de soins, il doit trouver du travail et d'indemniser ses victimes. Il dormira à la prison de Nuutania dès ce soir.