Accident mortel : vers une fermeture du club de plongée de Rangiroa ?

accident plongée Rangiroa
© Polynésie 1ere | accident plongée Rangiroa

Selon la Depêche de Tahiti, le parquet de Papeete a demandé la fermeture administrative du Six Passengers Diving Club de Rangiroa. C'est dans ce club qu'une touriste japonaise est décédé dimanche 27 juillet suite à un accident de plongée. 

polynesie1ere.fr, Axelle Mésinèle Publié le , mis à jour le

Mercredi , le parquet de Papeete a transmis au ministère de la Jeunesse et des Sports une demande de fermeture administrative conservatoire du Six Passengers Diving Club à Rangiroa dans les Tuamotu. Selon les informations de nos confrères de la Dépêche de Tahiti, le parquet met en cause de graves dysfonctionnements constatés dans l'organisation du centre de plongée. Une information judiciaire devrait être ouverte la semaine prochaine et un juge d'instruction désigné.

Un décès par noyade


C'est dans ce club qu'une touriste japonaise est décédé dimanche dernier suite à une sortie de plongée sous marine avec le Six Passengers Diving Club. Suite à cet accident mortel, une enquête pour homicide involontaire a été ouverte. Les résultats de l'autopsie révélés lundi dernier, confirme une mort par  noyade, la touriste de 46 ans qui était en vacances avec son mari a ingurgité une grande quantité d'eau de mer. Alors que des analyses complémentaires devraient être effectuées à Paris, le corps de la défunte a été rendu à son mari, depuis rentré au Japon.

L'actu en vidéo

loma Spitz, un mythe de la chanson polynésienne s’en est allée

loma Spitz, un mythe de la chanson polynésienne s’en est allée

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête