3134 contrefaçons de jouets saisis par la douane en trois mois

jouets contrefaits
© Douane

Au 4e trimestre 2017, les douaniers du port de Papeete ont saisi plus de 3 000 contrefaçons de jouets. La grande majorité de ces jouets contrefaits et dangereux est fabriquée en Chine.

polynesie1ere.fr avec communiqué Publié le , mis à jour le

En trois mois, et ce juste avant les périodes de fêtes de fin d'année, les douaniers du port de Papeete ont saisi 3 134 contrefaçons (contre 567 en 2016), majoritairement des jouets imitant de grandes marques très connues du grand public.

La grande majorité de ces jouets contrefaits et dangereux est fabriquée en Chine. Ils sont principalement revendus dans des bazars, sur des marchés, à la sauvette ou encore sur Internet.

jouets contrefaits
© Douane

En octobre, lors du contrôle d'un conteneur préalablement, sélectionné, 2 632 poupées contrefaisant les marques nord-américaines bien connues des consommateurs sont découvertes. La valeur déclarée à la douane est de 298 719 cfp, la valeur des produits authentiques est de 7,2 millions cfp.

Les marques contactées immédiatement par la douane, ont confirmé qu'il s'agissait bien de copies. La marchandise a été saisie et l'opérateur a dû s'acquitter d'une forte amende.

En novembre, lors d'un second contrôle réalisé dans l’entrepôt d'un importateur, sont découverts 418 jouets et 44 valisettes contrefaisant différentes marques de jouets pour enfants. La valeur déclarée à la douane est de 259 211 cfp, la valeur des vrais produits est estimée à 1,6 millions de cfp.

Le caractère contrefaisant a été confirmé par les marques dans les délais réglementaires. Les faux jouets seront détruits prochainement et l'opérateur a dû payer à la douane une pénalité conséquente, réglée sur le champ.

Un danger pour les enfants


En 2016, la douane française a saisi, sur l'ensemble de son territoire, 873 400 jouets contrefaits. Ce chiffre est d’autant plus alarmant que les jouets contrefaits constituent de réels dangers pour la santé des enfants :

- Risque d’étouffement par ingestion : présence de petites pièces, rembourrage de peluches
- Risque de suffocation par étranglement : corde ou ficelle trop longue d’un jouet
- Risque d’intoxication : présence de phtalates dans les plastiques
- Risque de brûlure : boîtier de piles de jouets électriques

L'actu en vidéo

Les 12 candidats à l'élection de Mister Tahiti se dévoilent

Les 12 candidats à l'élection de Mister Tahiti se dévoilent