30 familles en procédure d'expulsion à Saint Hilaire

Procédures d'exulsion à saint hilaire

Trente familles du lotissement Saint-Hilaire devront bientôt quitter leurs habitations. La propriétaire du terrain souhaite récupérer son bien.  

Polynésie la 1ère Publié le , mis à jour le

À Faa'a, des familles de Saint Hilaire sont menacées d'expulsion car la propriétaire des lieux souhaite récupérer son bien. Ce ne sont pas les premières familles dans cette situation; d'autres avaient déjà été expulsées auparavant, en mars 2019. Leurs maisons avaient été détruites. Les occupants ont, eux, été relogés chez des amis.

L'an passé, la propriétaire du terrain avait adressé aux 18 familles du quartier leur avis d'expulsion. Il s'applique dès qu'une solution de relogement est trouvée. Vient donc le tour pour ces nouvelles familles de quitter les lieux. Un coup dur pour elles qui y ont vécu ici depuis plus de trente ans.

La conseillère de la ville Teka Grand Pittman exprime son inquiétude à Gilles Tautu :
 

Teka Grand Pittman au micro de Gilles Tautu

 Outre le quartier Saint-Hilaire, une partie des habitants de Tavararo et du quartier Dauphin sont également concernés par une procédure d'expulsion.