3 500 plantes importées frauduleusement : une enquête administrative est ouverte

Faa'a : 3000 plantes interdites a l'importation saisies par les douanes
© FTV/ DDR

Vendredi 7 avril, nous vous annoncions la saisie record de 3 000 plantes interdites à l’importation. C’est la déclaration en douane par l’agent du contrôle phytosanitaire qui a éveillé les soupçons du douanier en poste ce soir là. 

Teiva Roe
Publié le , mis à jour le

Le dimanche 2 avril l’avion d’Air Tahiti Nui arrive de Paris avec en soute 24 cartons de plantes d’un poids de 23 kilos chacun. La valeur des marchandises déclarées est de 200 000 cfp. C’est bien trop peu pour l’agent des douanes qui décide alors d’effectuer un contrôle visuel. Après vérification, il s’avére que sur les 3 500 plants importés, 3 000 sont en infractions. Orchidées, oiseaux de paradis, anthurium et autres palmiers ont été confisqués car ces plantes sont susceptibles d’être porteuses de maladies.

Des importateurs bien implantés


Les importateurs sont deux horticultrices du fenua. La première s’appelle Myrna Raoulx la compagne de Jean-Claude Tang, l’actuel conseiller du président Edouard Fricth en charge de l’agriculture. Un secteur qu’il connaît bien pour avoir dirigé durant de nombreuses années le SDR, le service du développement rural. La seconde personne se nomme Patricia Hoata et n’est autre que la présidente de la fédération horticole Hei Tini Rau qui organise entre autres les Floralies. Les deux femmes risquent jusqu'à 3 millions cfp d’amende.

Une enquête en cours


A la Direction des douanes, motus et bouche cousue car officiellement l’enquête est toujours en cours. Mais officieusement ils reconnaissent une « affaire sensible ».
De sources proches du dossier, une enquête administrative devrait également être conduite par la Direction de la modernisation et des réformes de l’administration (DRMA), car un agent du contrôle phytosanitaire pourrait être impliqué.