Réveillon de la Saint-Sylvestre : les routes sous surveillance

Contrôle routiers saint-sylvestre
© Haut-commissariat

Comme chaque année, les forces de l'ordre sont sur les routes. Les fêtes de fin d'année étant synonymes de consommation excessive d'alcool, la police nationale et la gendarmerie ont effectué plusieurs contrôles inopinés sur toute l'île de Tahiti. 
 

Polynésie la 1ère Publié le , mis à jour le

"Boire ou conduire, il faut choisir." Chaque année, c'est le slogan de la soirée de la Saint-Sylvestre après le traditionnel "bonne année", et ce alors que la consommation d'alcool est impliquée dans 70% des accidents. L'année 2018 s'est clôturée avec un bilan alarmant : 36 personnes sont décédées sur les routes polynésiennes, contre 24 en 2017 et 27 en 2016. Un constat qui a poussé le Haut-commissaire de la République en Polynésie, René Bidal, a mettre en place une campagne de prévention choc au mois de novembre. 

Contrôles routiers partout, et à n'importe quelle heure

Afin de baisser la tendance de l'année 2018, qui a enregistré une hausse de la mortalité routière, la surveillance a été accrue sur les routes avec de nombreux contrôles.
 

Contrôle routier saint-sylvestre
© Haut-commissariat

La gendarmerie nationale et la police nationale ont effectué plusieurs contrôles routiers, toute la journée du 31 décembre jusqu'à l'aube, "il n'y a pas vraiment d'heures en Polynésie pour les gens alcoolisés", a déclaré le directeur de la Direction de la sécurité publique, Mario Banner. 

"Il n'y a pas vraiment d'heures pour les gens alcoolisés en Polynésie"


Le Haut-commissaire de la République en Polynésie, René Bidal, a souhaité manifester son soutien et sa gratitude à tous ces agents mobilisés cette nuit. Pour lui, il est nécessaire de "changer de comportement, et c'est d'abord de la pédagogie qu'il faut faire". 

"changer de comportement, et c'est d'abord de la pédagogie qu'il faut faire"

Contrôle routier saint-sylvestre
© Haut-commissariat

Des contrôles routiers qui ont certainement freiné un bon nombre de conducteurs à prendre la route. Aucun accident n'a été recensé sur les routes polynésiennes dans la nuit du 31 décembre 2018.