Réouverture officielle de la scierie de Papara

 scierie de Papara
© Inatio Raveino

Créée en 2010 puis reprise en décembre 2016 après deux ans d'arrêt d'activité, la scierie de Papara reprend du poil de la bête grâce notamment à la convention d'abatage annuelle qu'elle a passé avec le Pays.

IR ; Polynésie la 1ère Publié le , mis à jour le

C'est une convention d'abatage annuelle de 3500 m² de pins des Caraïbes qui permet désormais à la scierie de Papara de produire près de 1800 m3 de bois local chaque année.

Son point fort, le bois de construction normalisé CIRAD C18 et C24 qui lui permet de fournir en bois l'Office Polynésien de l'Habitat, pour la construction de logement sociaux, mais aussi le Pays, pour les bâtiments administratifs.

La scierie c'est au total 60 millions d'investissement dans un premier temps, puis 90 millions viendront financer l'achat de matériels spécifiques, mais c'est aussi 12 emplois qui sont conservés. Le Service du Développement Durable participe aussi à ce projet en autorisant le prélèvement de 23500m3 de pins des Caraïbes par an, mais aussi en assurant le traitement du bois par autoclave, un procédé qui permet de traiter le bois à cœur.