Quiksilver Pro France 2016 : Michel Bourez éliminé

Quiksilver Pro 2016 : plus aucun français en course
© WSL

Grosse déception à Hossegor pour le public français car à la fin du deuxième tour, à élimination directe, plus aucun français n’est en course. Bourez s'incline face au brésilien Alejo Muniz

Polynésie 1ère
Publié le , mis à jour le

La Wild Card (invité) Joan Duru, perd  face à Matt Wilkinson toujours en cours pour le titre de champion du monde 2016. Il n’aura pas démérité face à l’actuel numéro 3 au classement mondial car il a mené toute son heat avec une vague à 7.63 et 6.70. C’est sur sa dernière vague que Matt Wilkinson fait la différence et repasse en tête.

Il en est de même pour Florès et Bourez qui ratent la qualification pour le round 3 à quelques dixièmes de point également. Florès n'a pas réussi à prendre les vagues qu’il espérait et il finit avec un total de 9.43 / 20.Bourez quant à lui finit 0.70 points derrière le brésilien Alejo Muniz.


La légende Kelly Slater n’aura vraiment pas eu de chance durant cette compétition, car entre son premier heat où les conditions n’étaient pas au rendez vous, et son deuxième heat où très peu de vagues étaient surfables, c’est le jeune Italien Léonardo Fioravanti qui en profitera pour s’imposer.


Chez les femmes de gros enjeux dans cette journée, surtout pour Tyler Wright actuelle numéro 1 du tour. Sa rivale la plus proche Courtney Conlogue est au tour deux et si elle ne passe pas ce tour, elle offrira le titre de championne du monde directement à Tyler suite à l’écart de point trop important à combler malgré les événements suivants pour les filles. Mais Tyler devra attendre la suite car de la compétition car Courtney remporte au la main sa série.

Sally Fitzgibbons aura marqué la journée chez les filles avec un total de 17.66/20 en mettant combo Laki Peterson à 3 minutes de la fin. Malgré des conditions de surf ventées, Sally aura impressionné le public.

L'actu en vidéo

OPH - Inefficacité de la politique de gouvernance selon la CTC

OPH - Inefficacité de la politique de gouvernance selon la CTC