La Nouvelle-Calédonie lutte contre une épidémie de dengue

moustique
© ROGER ERITJA / Biosphoto / AFP Moustique Tigre

La Nouvelle-Calédonie est une nouvelle fois entrée en épidémie de dengue. Il s’agit principalement de cas de type 2. Plusieurs foyers ont été observés sur l’ensemble du territoire dont les plus importants sont à Nouméa et Yaté. 

Polynésie la 1ère, NC la 1ère Publié le , mis à jour le

Depuis le 1er janvier, plus de 100 cas de dengue ont été enregistrés et près des trois-quarts sont atteints d'une dengue de type 2. Les autorités sont inquiètes. En effet, la dernière épidémie de ce virus remonte à 20 ans, en 1998. La population calédonienne n’est donc pour la plupart pas immunisée contre ce type de dengue. 

Les tribus les plus touchés sont celles de Touaourou et Waho. Un agent en charge de la prévention de la province Sud fait du porte à porte chez les habitants, sa mission : expliquer les bons gestes pour se prévenir de la dengue comme se protéger avec des répulsifs, lutter contre les gîtes larvaires... "Les personnes âgées ne sont pas toujours au courant (...) Il faut bien se protéger le matin et le soir et surtout bien nettoyer sa maison ", explique Nelly Meureureu-Goin, agent de prévention à la DPASS. 

Si les adultes et les personnes âgées sont touchés par cette maladie, les enfants ne sont pas non plus épargnés. Le fils de Patrick Waloua, habitant de la tribu de Waho commune de Yaté, a été touché par la dengue à l'âge de 9. "Ca fait peur, c'est dangereux comme maladie", confie ce père de famille. 

Reportage