Moetai Brotherson interroge le gouvernement sur la future gestion de l'aéroport

Moetai Brotherson à l'Assemblée
© Polynésie.1

Moetai Brotherson a interpellé le gouvernement à propos de la gestion de l’aéroport de Tahiti-Faa’a, ce mercredi 7 novembre, lors de la séance des Questions au gouvernement, à l’Assemblée nationale.
 

Polynésie 1ère Publié le

A l'Assemblée Nationale, à Paris, mercredi 7 novembre, Moetai Brotherson a interpellé le gouvernement à propos de la gestion de l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Le député polynésien a rappelé qu’en 2010, la gestion de l’aéroport était passée de la SEM locale Setil à une filiale de la société d’Etat Egis.

L’année dernière, la Cour administrative d’appel a annulé cette concession, faute d’appel d’offre. Une nouvelle procédure a été lancée, il y a quelques mois. Moetai Brotherson a demandé au gouvernement des garanties pour que les entreprises locales ne soient pas écartées au bénéfice d’entreprises métropolitaines.
 

Le député, Moetai Brotherson


La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a indiqué que "la participation de la Polynésie à hauteur de 49% dans la future société concessionnaire serait reconduite".
 

Elisabeth Borne, ministre des Transports