Michel Bourez conserve sa 13e place au classement mondial

Michel Bourez pendant la Oi Rio Pro 2016
© http://www.worldsurfleague.com | Michel Bourez pendant la Oi Rio Pro 2016

Le surfeur tahitien Michel Bourez perd face à l'Australien Adam Melling dans le round 5 de la Oi Rio Pro 2016, mais conserve sa place au classement général du championnat mondial.

Polynésie 1ère, GH, HL Publié le , mis à jour le

Michel Bourez n’a malheureusement pas réussi à s’imposer dans le round 5 face à l’australien Adam Melling dans la compétition de surf Oi Rio Pro, une compétition qui lui avait pourtant porté chance il y a deux ans, puisqu'il était arrivé premier.

A peine un point sépare les deux surfeurs. Pour l'un, comme pour l'autre, pas une seule vague ne dépasse le 10/10. Michel  Bourez était pourtant bien parti. Alors qu'il score ses deux premières vagues 4/10 et 6/10, Adam Melling ne monte pas plus haut que 0,27 et 3,50. Néanmoins l'Australien se rattrape dans la deuxième partie de la série en scorant 5,17 et 5,63. Michel n'arrivera pas à dépasser 3,63 malgré plus de tentatives que son concurrent.

Oi Rio Pro 2016
© WSL | Oi Rio Pro 2016 - Round 5, heat 4
Les organisateurs de la WSL aiment bien cette étape car elle attire beaucoup du public qui peut suivre depuis la plage la compétition. En revanche, pour les surfeurs, la qualité de l'eau et les conditions de vagues sont plutôt moins bonnes qu'ailleurs.

En finale, c’est le Hawaien John John Florence qui s’est imposé face à l’Australien Jack Freestone. Michel Bourez conserve sa 13e place au classement général du championnat du monde.

Plus d'infos sur la compétition, résultats et extraits vidéo sur le site de la WSL.

L'actu en vidéo

Rétrocession des terrains militaires, pourquoi ça traîne encore ?

Rétrocession des terrains militaires, pourquoi ça traîne encore ?