Problèmes d'effectifs : les parents d'élèves de Nuku Hiva mécontents

Grogne des parents d'élèves de Nuku Hiva

La grogne des parents d'élèves en Polynésie française continue. Le problème reste le même : un manque d'effectif des professeurs et des élèves qui se retrouvent sans enseignant.

Polynésie 1ère, avec correspondance Publié le , mis à jour le

L'association des parents d'élèves de l'école primaire de Taiohae à Nuku Hiva lance un appel à l'aide. Depuis trois semaines, leurs enfants n'ont plus d'instituteur. Leur enseignant, Lilan Razafinaivo, est en congés de formation pour le reste de l’année scolaire et l’institutrice mobile, Noémie Otto, qui l'aurait remplacé en temps normal, est depuis peu partie à la retraite.

Ces deux enseignants n’ayant pour l’heure pas été remplacés, ce sont la directrice de l’école Mireille Tevaria et le maître supplémentaire Arsène Falchetto qui se relaient pour assurer les cours de la classe de CM2 alors que ce dernier enseigne habituellement auprès des classes de cycle 2.


Cette solution provisoire perdure et ne satisfait pas les parents d’élèves. Plusieurs d’entre eux sont entrés en contact par mail et par téléphone avec la Direction de l’enseignement (DGEE) à Tahiti, sans aucune réponse satisfaisante à leurs yeux.


Cette semaine, les parents d’élèves se sont réunis au sein de l’école pour décider d’une action commune. Ainsi, un courrier devrait être envoyé en fin de semaine aux autorités marquisiennes puis au ministère de l’éducation afin qu’une solution soit trouvée rapidement.

Dans le cas où l’enseignant de la classe de CM2 ne serait pas remplacé rapidement, les parents ont prévu de déscolariser l’ensemble des élèves de la classe.