Une journée culturelle pour le collège de Nuku Hiva

Une journée culturelle pour le collège de Nuku Hiva
© Polynésie la 1ère

A quelques mois du festival des arts des îles Marquises, les enseignantes du collège de Nuku Hiva ont souhaité convier la population et les parents d’élèves à une journée mettant à l’honneur les us et coutumes marquisiennes.
 

Polynésie la 1ère (MLSF), Marie Pipapo Publié le

Au sein de l’établissement scolaire, plus d’une vingtaine d’ateliers avaient été préparés par les élèves et les professeurs en collaboration avec plusieurs habitants bénévoles de Taiohae mais aussi des autres vallées de Nuku Hiva. Il s’agissait de découvrir, mais aussi d’apprendre, de tester, de confectionner et de partager les savoirs en matière de patrimoine culturel marquisien.
 
Les visiteurs et les élèves pouvaient ainsi participer à des ateliers relatifs aux chants et danses marquisiens, à la création de couronnes fleuries, de kumuhei, d’objets en bois sculptés. La réalisation de bijoux en graines, le tressage, le tatouage, l’histoire de l’archipel, les légendes, la cuisine locale ou encore les nœuds marins et d’attache étaient aussi au programme de cette journée.
 

Immersion

 
Cette immersion totale dans la culture traditionnelle marquisienne a suscité l’enthousiasme auprès de tous les participants et avait pour principal objectif de rappeler aux étudiants l’importance de maîtriser leur culture et de savoir la partager avec le plus grand nombre. Tous les ateliers étaient animés en langue marquisienne.
 
Le travail culturel effectué lors de cette journée donnera lieu à en compte-rendu en classe afin de déterminer ce que les élèves ont retenu, ce qu’ils ont particulièrement apprécié, ce qu’ils sont en mesure de refaire sans l’aide d’un professionnel, ou encore ce qu’ils sont le plus à même de partager  notamment avec les touristes visitant l’archipel.

Dans 6 mois, une grande partie de ces étudiants sera en immersion culturelle lors du festival des arts des îles Marquises, qui se déroule à Ua Pou mi-décembre. Une délégation de plus de 150 artisans, danseurs, conteurs et autres chanteurs de Nuku Hiva devraient s’y rendre.
 
Laïza Deane, professeur de marquisien et coordinatrice de l’évènement, revient plus en détail sur cette journée