La scierie de Hiva Oa veut se développer

scierie
© Polynésie la 1ère

C'est une société qui y croit, elle veut se développer et se dit prête à embaucher… Crée il y a quatre ans, la scierie de Hiva Oa emploi aujourd'hui six personnes. Son propriétaire souhaiterait élargir son carnet de commande. Rencontre. 

Polynésie la 1ère, Bélinda Tumatariri Publié le , mis à jour le

La scierie de Hiva Oa aux Marquises existe depuis 4 ans. Son propriétaire David Fabre emploie six personnes. Il exploite les pins plantés par le service du développement rural avec qui il a passé une convention. Son bois a été expertisé et est qualifié "qualité européenne" par le CIRAD et le Labo TP. 

Le souhait de David Fabre est d’élargir son carnet de commande afin de répondre au marché des fare OPH. Mais pour l’heure, un arrêté ministériel dans ce sens est en attente. 

Interview

 

L'actu en vidéo

Les 12 candidats à l'élection de Mister Tahiti se dévoilent

Les 12 candidats à l'élection de Mister Tahiti se dévoilent