Accident à Nuku Hiva : 5 ans de prison ferme pour le conducteur

Conducteur jugé
© A.M ; Polynésie La 1ère

C’était le samedi 24 novembre 2018 près du village de Taipivai, à Nuku Hiva. Un conducteur ivre avait perdu le contrôle de sa voiture. Un accident qui avait entraîné la mort de trois de ses passagers.

M.D ; A.M ; Polynésie La 1ère Publié le , mis à jour le

Cet accident de la route survenu à la suite d’une fête avait choqué toute l’île de Nuku Hiva et même la Polynésie entière. Le véhicule de type 4x4 appartenait à la femme du conducteur. Conducteur qui n’a d’ailleurs jamais passé son permis de conduire.

L’homme, âgé de 51 ans au moment des faits, avait consommé ce soir du 24 novembre 2018 près de 3 litres de vin. Il comparaissait devant le tribunal correctionnel pour homicide involontaire aggravé par trois circonstances : l'excès de vitesse, l'alcool et le défaut de permis de conduire.

Sur les cinq personnes qui occupaient le véhicule, quatre se trouvaient dans l’habitacle et une dans la benne. Cette dernière personne a d’ailleurs survécu au terrible accident, avec le chauffard. D’après un témoignage cité dans le dossier, le véhicule roulait à vive allure en direction de Taiohae. Le conducteur, complètement ivre et titubant avant de prendre le volant, avait alors perdu le contrôle. Après avoir effectué trois tonneaux, la voiture avait fait une chute de 20 mètres en contrebas de la route avant de s'écraser sur une section inférieure de la voie bétonnée. 

L’accident a fait trois morts. Deux victimes sont décédées sur le coup. Il s’agissait d’une collégienne de Nuku Hiva et d’un homme d’une cinquantaine d’années. Le troisième passager a succombé à l’hôpital de Taiohae, il s’agissait d’un homme d’une trentaine d’années. Les trois personnes n’avaient pas mis leurs ceintures de sécurité, contrairement au chauffeur.

Ce dernier a été condamné à 7 ans de prison dont 2 ans avec sursis, à 3 ans d’obligation de soins et une interdiction de conduire tout véhicule à moteur, pendant 5 ans. Il devra également indemniser les familles des victimes. L’homme a demandé pardon aux familles. Son avocat a indiqué qu’il porterait à vie ce drame.
 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête