La maladie du soda : une nouvelle épidémie en Outremer

La maladie du Soda : une nouvelle épidémie en outremer
© FTV

C’est un chiffre inquiétant : 12% des Français seraient atteints de la « maladie du soda » et certains sans le savoir. En cause, l’hygiène de vie, la sédentarité, le diabète, la malbouffe ou encore l’obésité. Cette pathologie silencieuse pourrait notamment toucher les populations de l'Outre-mer.

LP/MCC Publié le , mis à jour le

La maladie du soda pourrait-elle générer une une nouvelle épidémie ? C’est en tous cas un chiffre inquiétant : 12% des Français serait atteints de la « maladie du soda » et certains sans le savoir. En cause, l’hygiène de vie, la sédentarité, le diabète, la malbouffe ou encore l’obésité.

Cette pathologie silencieuse qui se développe lentement sans aucun symptôme provoque cirrhoses et cancers du foie. Dénommée NASH (acronyme anglais de stéatophatie non alcoolique) l’épidémie progresse et inquiète les spécialistes puisque entre 25% et 30% de la population seraient concernés. Afin de sensibiliser l’opinion publique et faciliter le dépistage, un fonds de dotation a été lancé jeudi dernier par la biotech française « Genfit » qui teste un médicament.

Les explications de Marie-Carline Chardonnet :


La maladie du Soda : une nouvelle épidémie en outremer