L'incendie de Notre-Dame suscite l'émotion à Tahiti

Notre-Dame de Paris en feu
© FRANCEINFO / AFP

L'emblématique cathédrale Notre-Dame de Paris a pris feu ce lundi 15 avril. L'incendie de cette structure historique a suscité de nombreuses réactions dans le monde mais aussi à Tahiti.

Polynésie la 1ère, Natacha Szylagyi, Gilles Tautu Publié le , mis à jour le

L'incendie à Notre-Dame de Paris est un drame historique pour la France et pour l'humanité. L'émotion est grande, ce lundi 15 avril, dans la capitale française suite à l'incendie de la cathédrale. Une émotion partagée dans le monde y compris à Tahiti. "Je suis très ému, c'est un monument extraordinaire (...) Cela va faire du mal à tous ceux qui sont attachés au patrimoine culturel de la France", confie, non sans tristesse, Monseigneur Hubert Coppenrath.
 

Interview


"C'est une grande catastrophe, d'abord pour le monument lui-même, puis pour l'église de France et l'église de Paris" a réagi de son côté, Monseigneur Cottanceau. Dans les rues de Papeete aussi, la tristesse domine face à cet incendie dont on ne connait pas encore la cause."Ca fait mal au coeur, c'est un patrimoine de l'église et de la France", confie un passant.
 

Témoignages


Le président du Pays, Edouard Fritch, a également réagi via un communiqué. "Les Polynésiens sont très attachés à ce lieu de culte et il n’en est aucun qui, de passage à Paris, ne manque de venir s’y recueillir. Ils seront présents, soyez-en assurés, pour participer à sa reconstruction". De son côté, le Haut-commissaire a souhaité "remercier et accompagner les nombreux témoignages d’effroi, de tristesse et de sollicitude que nous avons reçus de la part de nos concitoyens Polynésiens, de toute confession, en particulier, bien sûr, des fervents catholiques de ce grand Pacifique qui furent choqués et meurtris par les images de Notre-Dame de Paris en proie aux flammes".
 

"nous la rebâtirons (...)  je m’y engage"


"Cette cathédrale, nous la rebâtirons (...)  je m’y engage", a déclaré Emmanuel Macron devant la cathédrale Notre-Dame de Paris, lundi 15 avril. Le président de la République a reporté son allocution sur le Grand Débat national pour se rendre au pied de Notre-Dame. "Dès demain, nous ferons appel aux plus grands talents", a précisé le président.

Après avoir émis des doutes sur la possibilité de sauver l'ensemble de la structure, notamment les deux beffrois, léchés par les flammes, le commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris a annoncé peu avant 23h que les deux tours étaient sauvées. "Le feu a baissé en intensité", a précisé le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Laurent Nuñez, qui a ajouté que le "travail de refroidissement" de l'édifice allait se poursuivre.
 

La charpente n'avait jamais subi d'incendie majeur


Classé au patrimone mondial de l'humanité depuis 1991, ce joyau de l'architecture gothique est le monument le plus visité d'Europe. Sa construction, entamée en 1163 par l'évêque Maurice de Sully, s'est poursuivie durant près de deux siècles, pour ne s'achever qu'en 1345. La charpente actuelle, qui date de 1220, n'avait jamais eu à subir d'incendie majeur. C'est donc une construction vieille de huit siècles, entièrement composée en bois de chêne, qui est partie en fumée en seulement quelques minutes. Les dimensions de la charpente sont à la mesure de la grandeur de l'édifice : plus de 100 m de longueur, 13 m de largeur dans la nef, 40 m dans le transept et 10 m de hauteur. Une charpente souvent surnommée "forêt de Notre-Dame" en raison des 1 300 chênes qui ont servi à sa construction.

La flèche, qui s'est effondrée du fait des flammes, date des années 1850. Construite par l'architecte Viollet-le-Duc, elle avait été imaginée pour remplacer une première flèche construite vers 1250 mais démontée entre 1786 et 1792.


 

Un lieu emblématique de l'histoire de France

Notre-Dame de Paris a été le lieu de moults événements historiques. C'est notamment ici que le futur roi Henri IV épousa Marguerite de Valois, la future reine Margot, six jours avant le massacre de la Saint-Barthélémy. Napoléon Bonaparte y a été sacré empereur. Après avoir accueilli solennellement le maréchal Pétain en avril 1944, la cathédrale célèbre la Libération de Paris, le 26 août de la même année, en présence du général de Gaulle.

De nombreuses obsèques nationales ont été célébrées à Notre-Dame de Paris, notamment celles des maréchaux Foch, Joffre, Leclerc, de Lattre de Tassigny et Juin. La cathédrale a également accueilli des cérémonies d'hommage national pour les présidents Charles de Gaulle, Georges Pompidou et François Mitterrand. C'est là, encore, qu'ont eues lieu les funérailles de l'abbé Pierre en 2007.

Un symbole de la France dans le monde

De Victor Hugo au jeu vidéo Assassin's Creed, Notre-Dame, emblème de la France et de sa capitale, apparaît dans de très nombreuses œuvres. La plus connue est bien sûr le Notre-Dame de Paris écrit par Victor Hugo en 1861. Alors qu'un projet de démolition menace l'édifice en raison de son état de délabrement, le roman a résonné comme un appel salvateur pour sa restauration de la part du poète écrivain, conscience de la nation.

Le célèbre roman a été adapté de nombreuses fois, notamment par Jean Delannoy en 1956, et surtout par les studios Disney en 1996 avec Le Bossu de Notre-Dame (près de 7 millions d'entrées au cinéma en France). Deux ans plus tard était donnée la représentation inaugurale de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, de Luc Plamondon et Richard Cocciante, jouée depuis à plus de 5 000 reprises et adaptée en neuf langues.

 

L'actu en vidéo

4 questions pour comprendre la tuberculose aux Marquises

4 questions pour comprendre la tuberculose aux Marquises