Frégate chilienne : le cauchemar des sous-marins

frégate chilienne
© Polynésie 1 ère

La frégate Almirante Cochrane est à Papeete depuis deux jours.

Cybèle Plichart; Hélène Harté Publié le , mis à jour le

frégate chilienne
Le bateau de 153 mètres a participé à la 25ème édition de l’exercice naval Rim of the Pacific (RIMPAC), qui a rassemblé une quarantaine de navires à Hawaii (dont la frégate française Prairial).
L’événement a lieu tous les deux ans et à chaque fois (depuis 1996), le bâtiment chilien fait escale à Papeete.
La mission première de l’Almirante Cochrane est la lutte anti sous marine. A bord, Il y a 32 missiles antiaériens, 8 missiles antisurface et 24 torpilles.  Depuis 1991, le navire accueille également à son bord un superpuma, un hélicoptère d’origine française, dont les pâles doivent être démontées à chaque fin de mission.  Il est équipé d’un sonar et d’un radar.
Le Chili n’ayant pas de garde côtes, la marine peut être amenée à mener des missions de sauvetage, d’où la présence de deux nageurs à bord.
Le bateau appareillera demain pour l’île de Pâques et le Chili, il participera d’abord à un exercice avec le Gardian de la marine nationale française.
frégate chilienne
© Polynésie 1ère