Te Faufaa Tupuna

L'histoire de la Polynésie à travers les objets de nos ancêtres.

Te Faufaa Tupuna

Objet n°37 : Pou Katina Fa'e

Poteau de maison marquisien

Je suis un très beau spécimen de diadème originaire de l'île de Hiva 'Oa aux îles Marquises.

Polynésie 1ère Publié le , mis à jour le

Mon nom est Pa'e Ke'a ou encore Pa'e Kaha. Je suis constitué d'un bandeau en fibre de coco tressée, terminé par 2 boucles servant de passants à des liens en tapa torsadés pour l'attache.
Je suis orné de plaques incurvées en Triton et écaille de tortue, sculptés des motifs traditionnels de ces îles et soigneusement polis. Des boutons de nacres décorés de rajouts en écaille de tortue sont cousus sur mon bandeau.

A chacune de mes extrémités, on trouve également 2 pièces de nacre recouvertes d'écaillé de tortue finement ciselée.
Ornements fabriqués à l'origine exclusivement dans les îles de Hiva Oa, Tahuata et Fatu Hiva par des maîtres artisans (Tuhuka ou Tuhuna), il semble que nous nous soyons répandus dans tout l'archipel par échanges.

Parures de grande valeur, nous étions considérés comme un bien familial plutôt qu'individuel, et transmis de génération en génération. Aux temps anciens, nous étions portés comme une couronne avec les décorations dressées vers le haut, puis comme une visière à une époque plus récente, c'est à dire avec les décorations vers le bas. Les raisons? Personne ne les connaît.

Moi, j'ai été racheté in extremis par le Musée en 1962 à un propriétaire de magasin de curios de Papeete. C'est ainsi que j'ai pu rejoindre les collections du Musée de Tahiti et des Iles, et surtout rester en Polynésie plutôt que de partir à l'étranger.


Picto tahitien


 

Te motu iti ra o Ua-Huka mai au e i taraihia mai roto mai i te raau tou. Ho’e metera e ono ahuru ma torutenetimetera to’u roa. E pou e aore ra e katinafa’e au na roto i te reo no taua taamotu ra.
E taraihia na vau ei pou no te fare vairaa tino taata pohe anei. I te tau o to tatou mau tupuna ra, e vaiiho hia atu i te tino pohe o te feia ti’araa teitei i roto i te tahi mau afata o te taraihia na mai te hoho’a vaa te huru a vaiiho noa hia atu ai i roto i te tahi mau fare o te faataa taa’e hia i uta i te faa e vairaa tino pohe.

I taua vahi ra ia te tahi mau peu taa’e e ravehia atu ai, mai te pupuraa Atua anei, te maa ihoa ra na te taata i pohe no tona tereraa roa i te fenua tupuna ra o Hava’ii. I muri a’e e afa’ihia atu ai te toe’a o te tino pohe e huna i roto anei i te tahi ana e aore ra ho’i i roto noa i te tahi fare fetii e faati’ahia na i te (mea’e ?) i reira e vaiihohia no te faaherehere maite i te mau faufaa
tupuna o te opu fetii. Ua itehia mai i roto i te faa iti ra o Hana’ei i Ua Huka, riro atu ai au i te afa’i ‘e hia e te tahi pupu taata na ni’a mai i te iati ra o Marie Pingeot te i’oa. Aua’e maoti te tavana ra rahi o Bouge i tera ra tau, i vai mai ai au i te fenua nei.

Inaha, i te 23 no atopa 1929 ra i itehia mai ai au i ni’a i taua pahi ra i tona tapaeraa mai i Papeete nei. I reira ia vau i vai mai ai i roto i ta tatou fare Musée no Mamao i tera ra tau.



Chaque semaine, découvrez un nouvel objet chargé d'histoire, sur notre page émission Te faufaa tupuna.

Retrouvez d'autres trésors précieusement conservés par le Service du Patrimoine Archivistique Audiovisuel, sur www.archives.