Te Faufaa Tupuna

L'histoire de la Polynésie à travers les objets de nos ancêtres.

Te Faufaa Tupuna

Objet n°3 : Umete de Raivavae

Objet n°3 : Umete de Raivavae

Je suis un umete, un petit bol originaire de Raivavae aux îles Australes... Savez-vous à quoi je servais réellement ?

Polynésie 1ère
Publié le , mis à jour le

Mes mensurations: 48,7 centimètres de long et 19,5 de large. De forme lenticulaire typique des îles Australes, je suis entièrement recouvert sur ma surface externe de motifs géométriques très fins et très stylisés.

Ce type de sculpture est spécifique de mon île natale et hélas trop peu connu de nos jours. Mes lèvres planes elles aussi décorées, se rejoignent à l'une de mes extrémités en une petite protubérance et s'interrompent de l'autre pour former un bec verseur. Trop richement décoré pour être un simple récipient à usage commun, je suis un bol cérémoniel réservé aux grands chefs, d'où ma très grande rareté. Certains pensent que je suis un rince doigts, mais je devais plus sûrement servir à boire le 'ava dont on a trouvé trace sur mes parois intérieures.

Contrairement à d'autres régions, les îles Australes ne furent étudiées que tardivement. Les objets ethnographiques de ces îles sont donc moins connus, mais ils ont constitué une source importante de troc avec les Européens au XIXème siècle donnant lieu à une véritable industrie de curios. Moi, je suis un objet ancien, certainement du XVIIIème siècle et je suis revenu en Polynésie en 1989 après que le Musée de Tahiti et ses îles m'ait trouvé dans une galerie d'art à Paris.



Picto médias TH P1ère



E ‘ūmete iti puru roa vau no Raivavae, motu iti no te ta’amotu Tuhaa Pae mā.
A māta’ita’iri’i mai na i tō'u ha’amanira’a ta’a’e. A tahi, i tō'u huru hinuhinu maitai i nana’ohia atu ai au i te mau nana’o una’una no tāua tau ra, iā’u ihoa ho’i i te ravera’a tumu no tāua ta’amotu ra. A piti, i tō'u ‘auaha i te mani’ira’a i paohia i tō'u roara’a. Na tō'u ho’i mau una’una rau e te nehenehe ta’a’e e ha’apapu e, e ‘ūmete ā'u na te feia tiara’a toro’a teitei no tāua tau ra.

E’ita paha e ‘ore e, e ‘ūmete inura’a ‘ava mā'ohi ā'u, inaha te vi’ivi’i haereri’i noa ra vau i te parapara maro o te ‘ava mā'ohi. No teie tau rii noa nei, te ha’amatara’ahia i te mau tuatāpapara’a e te mau tītorotororaa i te rave papuhia ai i te taamotu  Tuhaa Pae mā. No te tahi ato’a paha ia tumu i ‘ore ai i tōna ra parau i atutu haere rahi e.
I riro ato’a na ra i te mau tao'a rii tahito no reira ei tapiho’ora’a rahi na te mau popa’ā i te XIX ra’a o te tenetere, a rahi ato’a i te ha’ara’a tao'a rima'ī i reira.

O vau iti nei ra, e tao'a i te tahi toro’a atu a vau, e riro ra e no te XVIII paha no te tenetere.
'Aua'a a'e maoti ho’i o to t ā tou Fare Teanavaharau i ite hia e au i roto i te hō’e fare fa'a'ite'itera’a tao’a tahito i Paris. Mai reira mai, e i te matahiti 1989, ua fa'aho'ihia mai au i te fenua nei, i rotopu i tō'u iho nuna’a ei te'ote'ora’a ‘ā ‘e au nā na.
Production: ICA / Musée de Tahiti & des Îles / RFO Polynésie (Polynésie 1ère)

Chaque semaine, découvrez un nouvel objet chargé d'histoire, sur notre page émission Te faufaa tupuna.
Retrouvez d'autres trésors précieusement conservés par le Service du Patrimoine Archivistique Audiovisuel, sur www.archives.pf.