Te Faufaa Tupuna

L'histoire de la Polynésie à travers les objets de nos ancêtres.

Te Faufaa Tupuna

Objet n°17 : Collier de Rurutu

Collier de Rurutu

Je suis un collier très rare, originaire des îles Australes, probablement de l'île de Rurutu ou celle de Tubuai.

Polynésie 1ère
Publié le , mis à jour le

Il y a très longtemps, j'étais un ornement porté exclusivement par les femmes. Pas n'importe lesquelles, les cheffesses de l'île. Je suis composé de 8 pendentifs, 4 de forme rectangulaire comparable à des sièges traditionnels de chefs, 3 autres de forme sphérique représentant des attributs masculins et le dernier, rectangulaire, est gravé de 5 rainures. Certains sont en ivoire de cachalot, d'autres en os. L'ensemble est monté sur un cordon fait de fibres de coco torsadées recouvert d'une gaine en cheveux humains tressés. A mon époque les Polynésiens portaient de nombreux ornements végétaux dans la vie quotidienne. Pour les grandes occasions, ils arboraient de somptueux ornements richement décorés. Hélas, très peu ont traversé le temps. De ce fait, les ornements des îles de la Société et des Australes comme moi, sont extrêmement rares. Grâce à moi, il a été possible de rétablir l'origine d'autres colliers du même type que moi car l'un était décrit comme un charmant collier de Chef néo-zélandais et l'autre était supposé être de Mangaïa aux îles Cook. En ce qui me concerne, ma provenance est clairement rétablie : je suis collecté par Georges Bennet de la London Missionary Society lorsqu'il visite en 1824 les îles de Rurutu et Tubuai. Je faisais partie de la Collection Hooper rachetée par le Musée de Tahiti et des îles en 1980.


Picto tahitien



E huru hei varavara roa vau no te ta'amotu Tuha'a pae ma, i tera ra tau, i riro na vau ei una’una no te mau Arii vahine. Ua fa'a'una'unahia vau i te 'una'una rau i tarai-haere-hia i roto i te niho tohora 'e 'aore ra i te tapu ivi. E maha tau una'una i taraihia mai te hoho'a-parahira'a ra te huru, 'e, e toru ho'i mai te huru 'atoatoa-ta'ata ra ia.. 'Are' a te hope'a ra, mai te hoho'a 'afata ra ia te huru 'e nana'o faatoretorehia atu ai, 'e ta'amu'amu -'amui-ta'ato'a-hia atu ai i ni'a i tetahi tapu taura nape i pu'ohuhia i te rouru ta'ata i firi hia. I to'u ra tau, e peu ma'ohi tumu, i te mau mahana ato'a, i te fa'a'unauna-haere i tona ra tino i te 'una'una huru rau mai te fau anei, te hei, te taumi  ' e te tiputa ho'i i fa'a'una'una-au-rnaite-hia i te huruhuru manu, i te rouru, i te parau, i te ivi 'e rau atu a huru 'una'una. 'Aore re'a ra. teie huru tao'a fa'a'una'una, no te ta'arnotu Totaiete anei e no te Tuha'a pae ato'a ho'i anei i toe mai i teie 'anotau. No'u iti nei ra, 'ua 'ite papuhia ia e, e no hea roa mai au. Na te ta'ata ra 'o Georges BENNET, no te Totaiete fa'atupura'a parau no Ronetona i rave atu ia'u i te matahiti 1924 ra i tona tere na Rurutu 'e Tubuai. No roto mai ia vau i te pu'era'a tauihaa a te taata ra o James HOOPER ta te Hau Fenua i hoo mai i te matahiti 1980 ra 'a vai atu ai au i ta tatou Pu Te Anavarau i Punaauia.



 

Chaque semaine, découvrez un nouvel objet chargé d'histoire, sur notre page émission Te faufaa tupuna.

Retrouvez d'autres trésors précieusement conservés par le Service du Patrimoine Archivistique Audiovisuel, sur www.archives.pf.