Polynés'îles

Archives.

Polynés'îles

Opération paka à Rimatara : les militaires appelés en renfort ! - Polyné'îles - 12 05 2015

La guerre du paka à Rimatara

Spécial faits divers : « La guerre du paka à Rimatara » - Lundi 12 mai à 19h35
Immersion au cœur d’une opération coup de poing entre les gendarmes et la « Rimatara connexion ». Une opération qui a très vite dégénéré.

Polynésie 1ère
Publié le , mis à jour le

La guerre du paka à Rimatara
Notre reporter Pierre-Emmanuel Garot était le seul journaliste présent lors de cette opération, il a rapporté des images de cette action armée.

Les gendarmes, envoyés de Tahiti, devaient détruire plusieurs milliers de pieds de pakalolo dans le secteur d’Anapoto, l’un des trois villages de Rimatara. Au moment de procéder à l’arrachage et à la destruction par le feu, les militaires se sont retrouvés face à une bande de jeunes armés de coupe-coupe. Dans un premier temps, les gendarmes ont été caillassés avant d’être plus directement menacés, au point de sortir leurs armes pour se dégager. Ils ont abandonné la plantation et se sont réfugiés dans la gendarmerie. Une quinzaine de militaires, armés et équipés, ont dû quitter Faa’a de nuit pour venir leur prêter main forte. Malgré les fusils à harpon, sortis pour défendre la plantation interdite, l’opération nettoyage a été menée à bien. Bilan : 9 arrestations et 6 554 pieds de paka détruits sur un total estimé à 10 000.