Patitifa

Le lundi à 19h40  

Patitifa

Alors on danse

Alors on danse

Présenté lors du Festival International du Film documentaire océanien (Fifo), «  Alors on danse  », suit l’apprentissage de la danse de quatre jeunes Polynésiens handicapés. Un documentaire poignant, à découvrir dès lundi 16 novembre à 19h40 sur Polynésie la 1ère.

Polynésie la 1ère Publié le , mis à jour le

Filmer des personnes atteintes d'un handicap qui s'expriment grâce au 'ori tahiti et à la danse contemporaine, c'est le défi qu'a relevé le réalisateur polynésien Jacques Navarro-Rovira. 

Deux danseuses venues de métropole, Cathie Léveillé-Porché et Marine Zegrar viennent à Tahiti pour y donner une "Mastersterclass" durant trois semaines. Elles formeront à l'handidanse deux danseurs locaux, Marion Fayn et Tuari’i Tracqui.

Ensemble, ils proposent à quatre jeunes adultes handicapés moteurs (Bernadette, Apetahi, Hanivai et Heimanarii) de préparer un spectacle qui marie handicap, danse moderne, et ‘ori tahiti. Un documentaire chargé d’énergie, de poésie et d’émotion.

"Ce n'est pas parce qu'on a un corps cassé, qu'on ne peut pas être dans le beau", confie à la caméra de Jacques Navarro-Rovira, la chorégraphe et professeure de handidanse Cathie Léveillé-Porché.
Elle accompagne dans la pratique de son art des hommes et des femmes que leur mobilité réduite ne prive ni du goût ni du sens du mouvement.

Installé à Papeete depuis une vingtaine d’années, le réalisateur la connaît de l’époque où il vivait en métropole. Admiratif de son travail, il désirait depuis longtemps lui consacrer un documentaire.
Prix du public lors du 14e Festival international du film océanien (Fifo), Alors on danse accompagne cette belle rencontre et donne la mesure du plaisir pris par ces garçons et filles à explorer les possibilités expressives de leur corps en partie entravé.

Sa sincérité, son investissement, le fait qu’elle les aide à appréhender leur corps de façon artistique, qu’elle leur permette  d’oser…  Tout ça le touche  ! Il décide alors de la faire venir à Tahiti, île sur laquelle il vit depuis 1995. La chorégraphe et Marine Zegrar, son assistante, acceptent. Elles commencent ainsi une collaboration avec deux danseurs locaux. Objectif : leur donner les clés pour enseigner à leur tour, la danse à des personnes en situation de handicap.

Dans le documentaire, les professeurs préparent un spectacle d’handidanse avec 4 élèves. Ensemble, ils mêlent danse polynésienne et danse contemporaine.

REPLAY 

 

Bande annonce :

 


Patitifa vous est présenté par Tepiu Bambridge
Réalisateur : Jacques Navarro-Rovira
Durée : 52 minutes