Le plus de l'info

Du lundi au vendredi à 7h10, puis en podcast. 

Le plus de l'info

Le plus de l'info - le virus Ebola, deux ans après - 03/10/2016

Alexandre Le Queré

Une actualité locale ou nationale décryptée à la loupe par Alexandre Le Quéré.

Polynésie 1ère
Publié le , mis à jour le

Le plus de l'info : le virus Ebola, deux ans après. En 2014 la Polynésie craignait l'arrivée de ce virus mortel. Les championnats du monde de pétanque avaient même été repoussés. Deux ans plus tard, on fait le point.

En octobre 2014, il y avait un sujet de conversation très présent : le virus Ebola ! Le monde entier craignait la propagation de ce virus qui sévissait en Afrique… A tel point, souvenez vous, que les championnats du monde de pétanque, qui étaient prévus pour le mois de novembre 2014, ont été annulés ! Le gouvernement avait eu peur de l’arrivée de boulistes venus d’Afrique, qui auraient pu venir avec le virus.
Il faut se souvenir qu’un an auparavant, en 2013, c’était la Coupe du monde de beach soccer. C’est sans doute à cette occasion que le zika a été importé au fenua. Ebola, c’était encore pire que le zika, puisque mortel et très contagieux.

Plusieurs cas avaient été observés dans des pays occidentaux, aux Etats Unis comme en Europe. C’étaient la plupart du temps des médecins ou des infirmiers partis en Afrique de l’ouest, revenus avec le virus, et soignés comme il se doit. Certains sont morts, pas tous. Le monde entier avait donc peur et ça semblait légitime.

Du coup, le Pays avait décidé de prendre le problème à bras le corps en commandant un laboratoire ultra moderne pour l’institut Malardé. Il a été inauguré cette année, près de deux ans après le début de l’épidémie. Un laboratoire qui permet d’analyser des virus très dangereux dans un environnement de sécurité optimale. Ca ne servira vraisemblablement pas pour Ebola, mais les chercheurs pourront l’utiliser pour la dengue, la tuberculose, le chikungunya… Autant de pathologies bien présentes ici. Ce laboratoire a coûté un peu plus de 120 millions, financés quasi intégralement par le Pays.

Pendant ce temps, en Afrique de l’Ouest, l’épidémie d’Ebola est terminée, ou presque… Il y a parfois un ou deux cas rapportés, mais dans les grandes lignes, c’est terminé depuis quelques mois.
Les pays les plus touchés ont été le Liberia et le Sierra Leone. 11.000 personnes sont mortes en l’espace de deux ans.
A noter que la propagation à l’Europe n’a pas eu lieu, notamment parce que les liaisons aériennes ont été interrompues après l’apparition des premiers cas.
Il n’y a pas de vaccin pour soigner cette fièvre très dangereuse. Quand vous l’attrapez, vous avez une chance sur deux d’en mourir !
 
Et pour les championnats du monde de pétanque, alors, qu’en est-il ? Finalement, à force d’être repoussés, les Mondiaux auront lieu en décembre, mais pas à Tahiti, à Madagascar. Il est question d’organiser des championnats du monde ici, au fenua, en 2018. C’est en tout cas ce qu’annonce Rémi Auméran le président de la fédération de pétanque. Des discussions sont actuellement en cours.


Le Plus de l'info c’est à 7h10 du lundi au vendredi. Retrouvez toute l'actu de votre émission sur : http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions-radio/le-plus-de-l-info

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête