Kid Reporters

Tous les dimanches à 18h10 et le mercredi à 15h05

Kid Reporters

[REPLAY] KID REPORTERS n°9 - Reportages #17 et #18 : Il était une fois Papeete... son histoire et le fonctionnement d’une mairie

KID REPORTERS #17 et #18

Aux côtés de l’historien Yves Babin, nos kidreporters vous emmènent au cœur de notre capitale et nous retracent les grands moments de son Histoire. Puis gros plan sur le fonctionnement d’une mairie avec toute une classe de Kid Reporters, des élèves de CM1 à l’école Toata.

Polynésie La 1ère Publié le , mis à jour le

LE REPLAY


Reportage 1 : Papeete, une ville chargée d’Histoire 

 

Au travers de Papeete, découvrez une partie de l’Histoire de la Polynésie…

Papeete, sur l’île de Tahiti, est un petit point au centre du Triangle polynésien. On pense que les migrations se sont faites d’Est en Ouest, depuis les îles Tonga et Samoa à partir de 1100 av JC, jusqu’aux Marquises puis l’île de Pâques, Hawaï, Tahiti et les îles de la Société, et la Nouvelle-Zélande.

La Reine Pomare IV a été Reine à l’âge de 13 ans pendant près de 50 ans. Son père Pomare II était celui qui a créé véritablement la dynastie par la force armée. Elle a succédé à son père parce qu’entre temps, son petit frère qui était le roi, Pomare III, est mort très jeune. Donc elle a pris le pouvoir, même si au départ ça ne l’intéressait absolument pas.  

La fin du 18è siècle marque un tournant avec l’arrivée des missionnaires anglais. Ils sont arrivés le 5 mars 1797 dans la baie de Matavai et ont construit le Temple Paofai. C’est pour ça que le 5 mars est férié. C’est l’arrivée de l’évangile. Le pasteur Crook a construit en 1818 le 1er temple anglais protestant. D’où le nom William Crook qu’on a mis sur la plaque de la rue juste devant le Temple. Il est considéré comme le créateur de la ville de Papeete. C’est la famille Pomare qui a donné le terrain. En effet, la famille Pomare et les missionnaires anglais de Crook se sont unis car chacun avaient des intérêts propres : l’évangélisation de la Polynésie pour les missionnaires, la souveraineté des îles du Vent pour la famille Pomare. 
De cette collaboration nait le Code Pomare : qui interdit la danse, les tatouages, impose les robes longues qu’on appelle les robes missionnaires.

Les missionnaires français, comme le Père Laval et le Père Carré, sont arrivés plus tard. Mais ils sont arrivés surtout aux Gambier. Puis ils se sont dits qu’ils pourraient aussi aller à Tahiti.  Ils sont venus à Tahiti, mais ils ont été renvoyés par le Pasteur et Ambassadeur d’Angleterre Pritchard, par la Reine aussi Pomare IV qui ne voulaient pas des Catholiques sur Tahiti. Donc ils ont été renvoyés et l’Amiral Dupetit-Thouard qui était aux Marquises a été mis au courant de cet incident et est arrivé à Papeete pour demander des excuses à la Reine Pomare. Dupetit-Thouars fait alors venir comme gouverneur Bruat et il impose le protectorat français à la Reine Pomare IV. Un protectorat, ça vaut dire que la Reine continue de gouverner son pays, mais c’est la France qui décide tout. La dynastie Pomare voit peu à peu ses pouvoirs et ceux de l’Assemblée législative diminuer. 

Le 29 juin 1880, le pays devient les Etablissements français d’Océanie. Le Roi Pomare V et les principaux chefs tahitiens acceptent les conditions du Gouverneur Chessé. Bruat créé matériellement la ville avec un plan dessiné, des routes droites et perpendiculaires comme un camp romain. et les premiers bâtiments administratifs. Donc au départ, le centre administratif de la ville se trouve autour du Temple Paofai. 

Plusieurs événements ont marqué l’histoire de Papeete : le bombardement en 1914. Deux croiseurs allemands qui allaient vers l’Europe et cherchaient du charbon, savaient qu’il y en avait à Tahiti. Mais le commandant Destremau a empêché l’accès, d’où la colère des Allemands et le bombardement de Papeete. 

Un autre événement dur à vivre pour les Polynésiens. C’est l’épidémie catastrophique de grippe espagnole en 1918, qui fait mourir beaucoup d’habitants. 600 décès sont enregistrés et 2573 dans les Etablissements français d’Océanie. Le maire de l’époque est Sigogne après Cardella, qui fut le 1er maire de Papeete pendant 27 ans.

Après la guerre et l’épidémie, Papeete reprend vie. Les constructions s’enchaînent, la ville se développe. Le 25 décembre 1945 est créé le franc pacifique, le franc des colonies françaises du Pacifique

En 1945 est créée l’Assemblée représentative située sur le port de Papeete. Elle devient en 1952, Assemblée territoriale, puis Assemblée de la Polynésie française en 1996. 

En 1946, la nationalité française est accordée à tous les habitants de l’EFO, les Etablissements français d’Océanie.

En 1958, une manifestation monstre est menée autour de l’Assemblée territoriale qui se trouvait sur le port pour empêcher la création d’un impôt sur le revenu. C’était quand Pouvanaa est devenu vice-Pdt de la Polynésie française. Il a donc finalement renoncé à cet impôt.

Papeete est aussi et surtout un port… Auparavant, les bateaux mouillaient le long de la plage de Papeete. Puis les pontons en bois sont remplacés par des quais en béton. Au fil des ans et de l’essor de son commerce, le port ne cesse de s’agrandir. En 1966, on avait besoin d’un grand port pour amener tout le matériel pour l’installation à Mururoa du CEP pour les essais nucléaires. Le CEP, c’est le Centre d’expérimentation du Pacifique, mis en place par le Général de Gaulle, le Président de la France à l’époque, pour réaliser des essais nucléaires. On a remblayé ce qu’on appelle aujourd’hui Fare Ute pour en faire une zone industrielle, et ensuite on a encerclé Motu Uta avec des allées en béton pour aller jusqu’à la passe. Donc on a un port totalement refait. Avant, il y avait une seule route, il y avait de l’herbe le long du port. Les gens pouvaient s’asseoir sur un banc et regarder la mer. C’était totalement différent. 

On a également créé à peu près en même temps l’aéroport de Tahiti Faa’a en 1961

L’arrivée du CEP va bouleverser la vie à Tahiti. Les officiers militaires viennent avec leurs familles. C’est à ce moment-là que le calendrier des vacances scolaires change. Avant, le calendrier à Tahiti se basait sur celui de la Calédonie. Avec l’arrivée des Français, il fallait un calendrier identique à celui de la France, c’est-à-dire d d’août à juin. 

Le 4 juin 1976, la pirogue Hokulea en provenance de Hawaï arrive d’un voyage de 5370 kms afin de prouver la capacité des anciens Polynésiens à passer d’île en île dans l’Océan Pacifique sans instrument de navigation. 

Le Parc Paofai est très récent. Une dizaine d’années. Le front de mer est aménagé de To’ata à Vaiete, le but étant de redonner le port et un peu d’espace vert aux habitants.

L’histoire de Papeete est aussi marquée par l’histoire de son marché. Il y avait auparavant 2 marchés : le marché aux poissons sur la plage et le marché aux fruits, légumes et volailles plus en retrait. C’est en 1847 que Bruat l’installe sur son site actuel. Une halle, puis deux en bois et en fer. Suite au bombardement de 1914, une partie du marché est détruit. Le bâtiment du marché a été reconstruit plusieurs fois. La dernière fois que ce bâtiment a été construit, il y a eu un étage, en 1989. Dès le début, le marché ouvre à 4h30.

Devant la Cathédrale de Papeete est installée la borne kilométrique PK0. C’est là où les kilomètres des voitures commencent. En France, il y a la même chose. Toutes les routes de France commencent au km 0. On a choisi la Cathédrale parce que Notre Dame de Paris en France est aussi le point de départ de toutes les routes de France.

 

Kidreportage 2 : Le fonctionnement d’une mairie 

 
À Papeete, comme dans toutes les communes de Polynésie, la ville est gérée par un maire et son conseil municipal. Quel est leur rôle ? Comment fonctionne une mairie ? Les kidreporters en classe de CM1 à l’école Toata se sont rendus à la mairie de Papeete.  

Visite guidée aux côtés de Danièle Teaha, 2è adjointe au maire. Nos kidreporters ont également pu interviewer Michel Buillard, le maire de Papeete.

Focus sur l’élection du maire et son conseil municipal

Il faut savoir qu’un maire est élu pour 6 ans au suffrage universel direct, c’est-à-dire que les citoyens vont choisir une liste. La liste qui aura obtenu le plus de voix sera celle qui disposera du plus grand nombre de conseillers municipaux. On dit qu’elle a la majorité. 

Les sièges restants sont attribués de manière proportionnelle aux listes du 2nd tour, c’est-à-dire à la liste gagnante, mais aussi aux listes d’opposition. 

Le maire n’est pas élu directement, c’est pendant la première réunion du conseil municipal que les conseillers votent pour lui.

Dans la salle du conseil, le portrait des 12 maires successifs de Papeete sont représentés. C’est François Cardella, le 1er maire de Papeete. Et c’est pour ça qu’on appelle la clinique Cardella. Michel Buillard est maire depuis 1995. Il est le 12è maire de la ville.

La question du jour : qui fut le 1er maire de Papeete ? 
 
  1. François Cardella en 1890

  2. Michel Buillard en 1995

Si vous n’avez pas la réponse, revisionnez le reportage en replay sur le site internet www.polynesie.la1ere.fr 
Et continuez de nous suivre, les Kidreporters, sur facebook, YouTube et Instagram !

À la semaine prochaine !


Kidreporters du reportage sur l’histoire de Papeete : 
Adriana BOIVIN
Vanina VIARDOT-THOREZ
Zena PHANARIOTIS


Kidreporters du reportage sur la mairie de Papeete : 

Les élèves de la classe de CM1 à Toata et leur maîtresse Hereiti Bambridge
Olivia Barre
Mila Baschenis
Hirkani Cheung Piou
Olivia De Faria-Rocton-Dambry
Eimeo Eleazaza
Hugo Fabre-Hery
Leia Fareata
Manoa Massoutier
Nui Sun
Orava Paoaafaite
Eden Pinel-Peschardière
Vaihani Puhetini
Tamatika Shigedomi-Maury
Aiden Taea
Niahei Teihotaata
Mara Teihotu
Tuuhei Tinitua
Manon Tramoni
Heiva Trousselle
Teinatetoahiti Tunutu
Haunoa Ueva


Présentatrice kid reporter : 
Outurau IORSS-TUMAHAI
Habillée par Essor
Coiffée par Yass te rouru style


Personnes interviewées par ordre d’apparition

Kidreportage sur la mairie de Papeete 
Danièle TEAHA, 2è adjointe au maire de Papeete 
Michel Buillard, maire de Papeete 


Kidreportage sur l’Histoire de Papeete 
Yves Babin, historien, spécialiste de la ville de Papeete

Votre avis est précieux !

Aidez-nous à améliorer l'expérience vidéo et TV sur le site.

Je donne mon avis