Ia ora

Archives.

Ia ora

[REPLAY] Ia Ora - La place de la femme dans la société polynésienne - 01/05/2017

ia ora

Pour Ia Ora, Lorenzo Marama sillonne la Polynésie pour nous faire découvrir la culture polynésienne aux côtés de passionnés qui lui révèlent leur savoir et lui font partager leurs secrets. Et nouveauté pour l'émission : les épisodes seront à présent sous-titrés en français.

Polynésie 1ère Publié le , mis à jour le

La danseuse, la matriarche, la femme moderne, que de clichés de la femme polynésienne qui évoluent avec le temps. Aujourd’hui, quelle est réellement sa place dans notre société ? Lorenzo Marama pose la question à travers deux thématiques, la violence conjugale et la prostitution.
 
Les femmes polynésiennes représentent  49% de la population en Polynésie française. Si pour beaucoup d’entre elles, le système matriarcal reste fortement présent, malheureusement pour d’autres, la vie se conjugue entre violences conjugales et prostitution.

Lorenzo Marama lance le débat dans Ia Ora

La première partie de l’émission donnera la parole aux femmes battues. En compagnie de son invitée, Marie-Noelle Teihoarii-Epetahui de l’association "Vahine Orama Tahiti Iti", nous découvrirons le courage de cette femme qui a décidé il y a 7 ans de venir en aide aux victimes. Bénévolement et avec amour, elle les accueille à son domicile et leur apporte conseil et soutien.

Dans la seconde partie de l’émission, Ia Ora lèvera le voile sur une autre forme de violence que la femme polynésienne s’inflige par nécessité : la prostitution.
Qu’elles soient mineures ou mères au foyer, elles sont de plus en plus nombreuses aujourd’hui à arpenter les trottoirs de la capitale pour vendre leurs corps. Qui sont-elles ? Pourquoi se prostituent-elles ? Des éléments de réponse et des chiffres que nous découvrirons dans un entretien avec le procureur de la République.


Découvrez le magazine dans son intégralité :




> Violence conjugale et prostitution, deux sujets poignants et alarmants à découvrir dans Ia Ora le lundi 1er mai à 19h40.
> Une émission en tahitien sous-titrée en français.