PROGRAMMES TV, événements, nouveautés...

Suivez les grands événements et nouveautés de Polynésie La 1ère !

Soirée continue - Drogue : un échec français ? Fiction "Prêtes à tout"puis débat présenté par Julian Bugier

PRÊTES À TOUT, PUIS DÉBAT PRÉSENTÉ PAR JULIAN BUGIER

Mercredi 18 avril dès 20h50, Polynésie La 1ère vous propose une soirée continue : drogue, un échec français ? Au programme le film "Prêtes à tout", puis  en deuxième partie de soirée, à 22h20, un débat animé par Julian Bugier.

Polynésie la 1ère Publié le , mis à jour le

La drogue est aujourd'hui, dans nos sociétés un véritable fléau. Elle touche des individus de plus en plus jeunes et ses effets sont véritablement dévastateurs. La sensibilisation sur un tel sujet est devenue primordiale. C'est pourquoi, mercredi 18 avril dès 20h50, Polynésie La 1ère vous propose la soirée continue : drogue, un échec français ? 

20h50 : Prêtes à tout

Aline appartient à la bourgeoisie. Nadia est mère célibataire dans une cité de banlieue. Peu faites pour se croiser, elles vont pourtant se rencontrer en découvrant que leurs fils adolescents ont été pris dans l’engrenage du trafic de drogue. Jusqu’où pourront-elles aller pour tenter de sauver leurs enfants ? Rencontre avec Anne Charrier, prix de la Meilleure interprétation féminine au Festival de la fiction TV de La Rochelle 2017.

22h20 : Le débat : Drogue : un échec français ?

Suite à la diffusion de la fiction « Prêtes à tout» réalisé par Thierry Petit, France 2 propose une nouvelle Soirée Continue animée par Julian Bugier.

Drogue : un échec français ?


Les invités :

Anne Charrier et Alika del Sol, les deux comédiennes de la fiction "Prêtes à tout".

Mireille Sanchez et son fils Roman Sanchez, ancien dealeur qui aujourd'hui va devenir médecin.

Jean-Pierre Couteron, psychologue et président de la fédération Addiction.

Alexandre Kauffmann, journaliste qui a suivi pendant un an l'unité Surdose de la Brigade des Stups chargée d'enquêter sur les overdoses à Paris.

Céline Burgos, une habitante des quartiers nord de Marseille qui a vécu la pression des dealers. Aujourd'hui membre de l'association "Habitants à l'épreuve des réseaux", elle racontera le quotidien des cités où les dealers imposent la loi.

Audrey Chenu, ancienne dealeuse devenue institutrice.

Sandrine Gelot, Maire LR de Longjumeau qui a fait doubler les effectifs de la police municipale dans sa ville.

Bruno Beschizza, maire LR d'Aulnay-Sous-Bois qui va bénéficier de la Police de Sécurité du Quotidien.

Stéphane Gatignon, maire écologiste de Sevran.