PROGRAMMES TV, événements, nouveautés...

Suivez les grands événements et nouveautés de Polynésie La 1ère !

L'Outre-mer fait son Olympia !

L'Outre-mer fait son Olympia

Polynésie la 1ère et France Ô font résonner l'Olympia avec les musiques des Outre-mer ! Vendredi 21 septembre à 19h25, à l'occasion d'un concert exceptionnel, le Pôle Outre-mer de France Télévisions donne carte blanche à Jacob Desvarieux !

Polynésie la 1ère Publié le , mis à jour le

Depuis la mythique salle de l'Olympia, il nous convie à un grand voyage musical en compagnie d'artistes ultramarins confirmés et ceux de la génération montante.
 

Un show unique présenté par Amanda Scott et Jacob Desvarieux, avec la participation exceptionnelle d'Admiral T !


Figure incontournable du zouk, chantre des musiques caribéennes, Jacob Desvarieux invite :  Lycinaïs Jean, Antonny Drew, Saifa, Vaiteani, Adèle Lebon, Tyssia, Nixo, Gulaan, Mikl. 

Pendant deux heures, aux côtés d'Amanda Scott, il nous conduira sur les rives musicales de la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane, la Polynésie, à Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna, Mayotte, Nouvelle-Calédonie et à La Réunion. Un tour du monde au coeur des identités musicales des Outre-mer, en compagnie d'artistes qui, chacun à leur manière, rappellent à quel point la scène ultramarine continue de faire rimer créativité avec authenticité.

Un événement qui met en lumière la richesse et la diversité des sonorités des Outre-mer, ancrées dans des traditions perpétuellement relues sous le prisme d'influences internationales.
 

Un spectacle qui permet de réaffirmer le rôle de la musique dans le dialogue des cultures.


Moment de partage, ce concert diffusé sur les 1ère et en direct sur France Ô, est une nouvelle occasion pour le Pôle Outre-mer de France Télévisions de contribuer à l'émergence de jeunes talents.

La captation sera accompagnée d'un dispositif digital dédié. Kelly de Guyane La 1ère sera en coulisses pour animer un facebook live. Elle sera aux côtés des artistes pour recueillir leurs impressions, leurs réactions avant ou après leur prestation.

Elle nous fera vivre le concert de l'autre côté de la scène, dans l'effervescence des backstages.

Les internautes pourront commenter et réagir tout au long de l'événement, encourager les artistes qui seront tous présents à la fin du spectacle pour un live d'une vingtaine de minutes. 

Dès les 19 et 20 septembre, nous retrouverons l'ensemble des artistes en Facebook Live dans le cadre des répétitions. Ils seront tous réunis dans un Studio parisien pour se rencontrer, partager et répéter leurs titres.

L'occasion de les suivre à quelques heures de leur montée sur cette scène foulée par les plus grands artistes internationaux. Un avant-goût enrichi par des lives musicaux et des interviews. 

 


A noter que le concert sera également rediffusé sur l'antenne radio.

Production : Merapi 
120 min
2018

 

3 questions à Jacob Desvarieux

 
Jacob Desvarieux

Comment avez-vous choisi les artistes qui seront sur scène le 21 septembre à L’Olympia ?
Nous avons sillonné tous les départements et territoires d’Outre-mer afin de sélectionner des artistes représentatifs de la création musicale actuelle dans cette partie du monde.

Malheureusement, les jeunes artistes ont tendance à vouloir ressembler à ce qu’ils voient à la télévision, c’est-à-dire à des musiciens jamaïquains ou américains. Nous avons choisi de mettre en lumière des artistes singuliers, au répertoire original. Nous avons beaucoup cherché et nous avons débusqué quelques perles !

Grâce au travail de pionnier accompli par Kassav’, le zouk a résonné dans le monde entier. Pensez-vous qu’il est plus facile aujourd’hui pour ses musiciens de se faire entendre ?
Nos territoires sont très éloignés de l’Hexagone. Les artistes ultra-marins ont malheureusement toujours aussi peu de chance de passer sur les chaînes de télévisions nationales.

Avec ce concert, nous souhaitons attirer l’attention du public et aider ces artistes à percer hors de leur territoire d’origine.

Que conseillez-vous aux jeunes générations de musiciens pour se faire connaître ?
La jeune scène musicale ultramarine est extrêmement créative. J’encourage tous ces jeunes musiciens à conserver leurs spécificités.

Mais je constate avec regret que les médias locaux oublient, qu’il y a une vraie richesse musicale dans les territoires et départements d’Outre-mer, et ils ont tendance à privilégier la musique jamaïquaine ou américaine.

Or tous ces artistes qui inondent chaînes de télévision et ondes radio viennent chercher l’inspiration chez nous ! Malheureusement, alors que par le passé de nombreux musiciens ont témoigné de notre créativité, nos artistes ont toujours aussi peu de chances d’être visibles en France…
 
Propos recueillis par Malika Souya pour Amina