PROGRAMMES TV, événements, nouveautés...

Suivez les grands événements et nouveautés de Polynésie la 1ère !

La nuit des chorales du Pacifique

La nuit des chorales du Pacifique

A l’occasion de la journée mondiale du chant choral (World Choral Day), Polynésie la 1ère diffusera la "4ème Nuit des Chorales du Pacifique" le dimanche 6 décembre à 10h avec la participation de six chorales : trois de Wallis, deux de Futuna, et une de la Nouvelle-Calédonie. 

Polynésie la 1ère (MEL : IB) Publié le , mis à jour le

Un magnifique moment ! Deux heures de chants harmonieux glorifiés par des chorales locales. Chaque chorale récite trois chants : deux religieux et un profane, ou deux chants profanes et un religieux. 
 
Ordre de passage : 
 
1-Chorale de Vaitupu (District de Hihifo à Wallis) 
2-Chorale de Leava (Royaume de Sigave à Futuna) 
3-Chorale de Nouvelle Calédonie (Île de Maré) 
4-Chorale de ‘Utufua (District de Mu’a à Wallis) 
5-Chorale de Taoa (Royaume de Alo à Futuna) 
6-Chorale Donum Dei (Manava’ofa à Wallis) 
 

Le chant choral en partage 

 
Le monde choral contemporain frappe par sa diversité. Il est le fruit d’évolutions historiques qui ont vu l’émergence de nombreux acteurs défendant des conceptions variées de la pratique chorale. La Journée Mondiale du Chant Choral (Word Choral Day) est célébrée le 2ème dimanche de décembre.  
 
À l’origine, la journée du chant choral est une initiative d’Alberto Grau, alors membre de la vice-présidence latino-américaine de la Fédération Internationale pour la Musique Chorale.  
 
Elle avait été approuvée par l’assemblée générale de la FIMC qui s’est tenue à Helsinki en août 1990 dans le cadre du 2ème symposium mondial sur la musique chorale.  
 
 

"Le monde est confronté à de sévères et continuelles crises d’autodestruction. Il n’y a aucune cause acceptable pour justifier ces actions. La majorité des gens désirent vivre dans la paix et la dignité. Il est temps de montrer, avec plus de maîtrise et de dynamisme, que la famille du chant choral contribue, à travers la musique, à briser les barrières artificielles créées par les différences politiques, religieuses, raciales ou idéologiques qui divisent les hommes. Nous devons être capables de montrer que la musique, cet art divin, est bien plus qu’une simple recherche de perfection absolue et de beauté relative mais qu’elle doit avant tout servir à prôner les valeurs de la solidarité, de la paix et de la compréhension mutuelle "

Albert Grau

 

La chorale HNAWAYAC de Nouvelle-Calédonie 

 
La chorale HNAWAYAC de Nouvelle-Calédonie
Constituée il y a 25 ans par  le Pasteur Philippe Guseal sur l’île de Maré, la chorale de Hnawayac s’est formée sur la base d’une passion commune : le chant religieux.   
Trois chants composés par Philippe Guseal : Mana (le pain de vie), Roi ne na, Auguso (naissance de Jésus) rendent hommage à ce grand auteur-compositeur maréen disparu en juin dernier (2020) et avec lui, tous ces vieux de Nouvelle-Calédonie qui ont contribué à la valorisation du patrimoine musical du pays. Aujourd’hui, la direction de la chorale a été reprise par son fils, Georges Guseal, devenu à son tour, un serviteur de Dieu (diacre). Ce passage de témoin entre les deux générations a été amorcé depuis six ans pour assurer la continuité de cette tradition du chant évangéliste. Tous les dimanches, une vingtaine d’hommes et de femmes de Maré se retrouvent donc pour accompagner le culte et pour assurer la bonne conservation de ce flambeau reçu de leurs aînés.  

 

Wallis et Futuna, Capitale du chant choral du Pacifique

Wallis et Futuna, Capitale du chant choral du Pacifique

Wallis et Futuna la 1ère souhaite faire de Wallis, la capitale des chorales du Pacifique et a créé ce rendez-vous d’antenne en décembre 2017. Cinq chorales du fenua étaient rassemblées en l’église de Mua pour interpréter des chants qui ont ravi les téléspectateurs. En 2018, en plus des chorales locales, Tonga et la Polynésie française apparaissent dans la seconde nuit de la chorale. Pour l’édition 2019, les équipes de Wallis & Futuna la 1ère s’étaient rendues au Vanuatu, à Fidji, en Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie. L’édition 2020 composée de chants uniquement locaux (Covid oblige) sera diffusée le dimanche 6 décembre à 10h sur Polynésie la 1ère.