Clips locaux

Du lundi au vendredi à 5h55, 11h10 et 15h30.

Clips locaux

"O Fenua" : l'appel de ma terre

"O Fenua" : l'appel de la terre

Polynésie la 1ère vous invite à découvrir "O Fenua", le nouveau clip d'Eddy Kelly , diffusé actuellement sur nos antennes télé, radio et internet.

Polynésie la 1ère ; SD Publié le , mis à jour le

Depuis combien de temps es-tu dans la musique?

Je chante depuis le lycée. Avant cela, je n'osais pas chanter car ma voix n'atteignait pas encore les notes basses, trop basses pour moi. Puis, au lycée, j'ai mué, et j'ai appris à jouer de la guitare avec une très bonne amie, ce qui m'a poussé à chantonner en m'accompagnant de cet instrument, et à composer. J'étais de plus en plus confiant pour chanter.

Ensuite, j'ai participé à des soirées karaoké, où j'ai confirmé mon plaisir de chanter.
Avec l'école, puis le travail, la musique occupait la place de loisir dans ma vie, bien qu'étant une passion. J'en faisais pendant mes moments libres, seul ou avec des amis. Je participais de temps à autre à des événements liés à la musique, mais cela restait ponctuel.


Qui a écrit les paroles, composé,réalisé le clip ?


Les paroles ont été écrites par Pascal Maillou, j'ai composé la mélodie, et le clip a été réalisé par nous-mêmes, avec l'aide précieuse et tentaculaire de mon cousin Raymond Kelly, qui a su nous motiver et trouver les personnes à fédérer autour de ce projet (leurs noms apparaissent dans le générique à la fin du clip).Pour n'en citer que quelques uns, il y a :
- l'ingénieur son Jean-Luc Casuladu studio AMSP
- le monteur image Manuarii Bonnefin du studio Fenua Image
- le groupe Koru pour les instruments
- Agathe Fareura du collège de Huahine, pour la traduction des passages en tahitien
- mon oncle Henry Kelly pour l'intermède parlé en tahitien, grâce à ma cousine Bellie
- la marque Natuarai pour les chemises que je porte dans le clip
 


D'où vient l'inspiration créative pour cette chanson? 
 

C'est un titre qui porte un message personnel et culturel, lié à notre situation géographique : celle d'une île. Je me suis donc inspiré d'artistes, ou plutôt, de mélodies aux couleurs polynésiennes, des mélodies marquées par la mélancolie, la nostalgie, le rêve et les souvenirs, avec un mélange de regret et d'apaisement, de fébrilité et de force.

Je peux citer le groupe "Te Ava Piti", les chanteuses Mila et Loma, ou encore, Emma Terangi. Ce sont des voix qui ont bercé mon enfance, puisque mes parents les écoutaient à la radio toute la journée : le matin au réveil, pendant les tâches ménagères et pendant les travaux à la maison. C'est tout cet univers qui m'a inspiré, et qui provoque en moi de la nostalgie aujourd'hui. Et je pense que c'est lié à un contexte familial, mais aussi culturel, et que beaucoup de polynésiens peuvent s'y retrouver.


« O Fenua » , de quoi parle cette chanson ?

Pour le texte, Pascal s'est inspiré d'une situation commune à tout îlien : il a assisté, par hasard, au départ d'une élève à l'étranger pour une poursuite d'études. Il a été ému en voyant l'événement à l'aéroport : les proches, les colliers, les chants, les larmes, de peine et de joie.

Il tenait à raconter cet événement, tandis que moi, j'appréhendais ce sujet, que je considérais comme trop vivant pour être chanté. En plus, j'avais peur de tomber dans une chanson tire-larme, puisque le thème même provoque de telles émotions.
 



Est-ce ta première chanson ?

Non, ce n'est pas ma première chanson. Mais c'est la première que j'enregistre en studio, avec des instruments, et pour laquelle un clip a été réalisé en vue d'une diffusion sérieuse et publique.

J'écris et je compose depuis le lycée, j'ai beaucoup de mélodies que j'ai hâte de travailler et de poser. Aujourd'hui, j'écris et je compose en anglais, et Pascal écrit en français.


Découvrez ! 

Votre avis est précieux !

Aidez-nous à améliorer l'expérience vidéo et TV sur le site.

Je donne mon avis