Le plus de l'info

Du lundi au vendredi à 7h10, puis en podcast. 

Le plus de l'info

La saisie de cocaïne du week-end - 03/04/2017

Le plus de l'info : Titaua Doom

Une actualité locale ou nationale décryptée à la loupe. Du lundi au vendredi à 7h10.

Polynésie 1ère
Publié le

Difficile de ne pas revenir ce matin sur la saisie de cocaïne du week-end. Plus de 200 kg de poudre blanche ont été saisies, à Faaite, aux Tuamotu, sur un voilier en feu. Samedi 1er avril 2017 au matin, 2 suspects qui tentaient de rejoindre Tahiti, incognitos, ont été interpellés à leur arrivée à Tahiti, à bord de la goélette Cobia 3. Les 2 hommes sont placés en garde à vue. Si le tiers de la cargaison a été récupéré par la gendarmerie, le reste aurait disparu dans l'incendie.
 
On se rappelle que le 19 janvier 2017, 639 kilos de cocaïne avaient été retrouvés, dissimulés sur un catamaran en provenance d’Amérique du Sud. Celui-ci avait été intercepté alors qu'il était en train de couler, selon la direction générale des douanes. Les 2 membres de l'équipage, interpellés, sont soupçonnés d'avoir eux-mêmes tenté de saborder leur bateau pour échapper au contrôle.
 
Le 24 janvier 2017 également, les autorités ont réalisé une autre grosse prise. Cette fois-ci, il s'agissait d'un voilier, au mouillage du Yatch club de la marina d'Arue. Une équipe de douaniers est montée à bord. 2 personnes ont été interpellées et une importante quantité de drogue a été saisie : 809 kilos au total.

Ces belles saisies de cocaïne sont effectuées grâce à un travail en synergie, réalisé par tous les services impliqués dans le trafic de drogue dans la région. Que ce soient les douanes de Polynésie française, l’armée, la gendarmerie, la juridiction inter régionale spécialisée. Tous ont les yeux rivés sur le trafic entre l'Amérique du Sud et l'Australie avec au milieu, la Polynésie française comme point de passage.
 
Ces saisies de cocaïne prouvent également qu'il y a des trafics d'organisations très puissantes dans ces zones-là, a priori moins recherchées que l'Europe ou l'Amérique du nord. Les services douaniers ont aussi permis de mettre à jour, une organisation criminelle, puissante, capable d'affréter des quantités très significatives de cocaïne.
 
En janvier dernier, le procureur de Polynésie, Hervé Leroy, s'était félicité "d'une prise sans précédent dans le Pacifique-Sud", en ajoutant que les trafiquants de stupéfiants, manifestement, destinent leurs cargaisons à la Nouvelle-Zélande et à l'Australie.
 
La douane française avait précédemment réalisé trois saisies au cours des 15 derniers mois, sur le trafic maritime entre l'Amérique du sud et l'Océanie.
 
Le 24 août 2015, une centaine de kilos de cocaïne avaient été saisie sur un voilier, le 13 février, une saisie de 680 kg de cocaïne avait été effectuée, toujours sur un voilier, et le 27 mars, les douaniers avaient intercepté un bateau, mais les occupants « avaient tout jeté à la mer ».


Le plus  de l'info, c’est à 7h10 du lundi au vendredi. Retrouvez toute l'actu de votre émission sur : http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions-radio/le-plus-de-l-info