Le plus de l'info

Du lundi au vendredi à 7h10, puis en podcast. 

Le plus de l'info

La première mesure de Donald Trump va concerner le Pacifique ! Mais quelle est-elle ? - 22/11/2016

Le plus de l'info

Une actualité locale ou nationale décryptée à la loupe par Alexandre Le Quéré. Du lundi au vendredi à 7h10.

Polynésie 1ère
Publié le , mis à jour le

Le futur président des Etats Unis a enregistré une courte vidéo où il a décrit ses premiers engagements.Les mesures qu’il prendra dès son arrivée à la Maison Blanche le 20 janvier.

Surprise : il n’est plus question de la construction du mur anti immigration à la frontière avec le Mexique. La toute première mesure du président Trump ce sera le retrait des Etats Unis du traité commercial transpacifique. Alors c’est quoi ce traité ? C’est un pacte économique, négocié pendant de longues années par l’équipe de Barack Obama, un accord entre 12 pays qui bordent le Pacifique.
Nos voisins, nos partenaires. Les Etats-Unis, bien sûr, mais aussi l’Australie, la Nouvelle Zélande, le Chili, le Japon, le Mexique, Singapour. Bref, douze pays, mais pas la Chine. L’accord prévoit la levée des barrières douanières, mais aussi des normes communes pour le commerce sur internet, le respect du droit du travail.

Pour l’administration Obama, ce traité, c’est le top du libre échang qui couvre 40% de l’économie mondiale. Pour les opposants au projet, c’est une déréglementation généralisée qui n’aura rien de bon.
Donald Trump, qui veut mettre en avant les Etats-Unis avant tout, a donc annoncé que le traité transpacifique, pas question d’aller jusqu’au bout ! Le futur président des Etats-Unis préfère nouer des accords bilatéraux, pays par pays… Au lieu d’un grand contrat à 12, on fait des petits contrats, négociés au cas par cas.

Alors que va devenir le commerce dans le Pacifique ?

Certains Etats peuvent avoir envie de se tourner vers un autre projet, le Partenariat économique intégral régional… une initiative des Chinois. Beaucoup de pays asiatiques y participent, tout comme l’Australie, la Nouvelle Zélande, la Corée du sud, le Japon… Bref, le retrait, le repli américain pourrait encourager les Etats du Pacifique à commercer encore d’avantage avec la Chine. Le gouvernement australien a déjà fait des déclarations en ce sens. Symboliquement, c’est très fort pour Trump, une rupture par rapport à Obama. Barack Obama, né à Hawaï, avait cherché dès le début de son mandat à forcer les Etats Unis à regarder en direction de l’océan Pacifique… Donald Trump lui tourne le dos ! En tous cas pour le moment.


Retrouvez toute l'actu de votre émission sur : http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions-radio/le-plus-de-l-info