Le plus de l'info

Du lundi au vendredi à 7h10, puis en podcast. 

Le plus de l'info

Journée mondiale du diabète - 14/11/2016

Le plus de l'info

Une actualité locale ou nationale décryptée à la loupe par Alexandre Le Quéré. Du lundi au vendredi à 7h10.

Polynésie 1ère
Publié le , mis à jour le

C’est la journée mondiale du diabète. 10% des Polynésiens sont diabétiques. Un chiffre qui a explosé ces dernières années et coute très cher à la collectivité. Mais qu’est-ce que le diabète et même les diabètes, car il y en a plusieurs types ? Petit rappel utile, car vous êtes peut être diabétique sans le savoir….
 
On va faire simple : le diabète c’est quand on a trop de sucre dans le sang. On appelle ça de « l’hyperglycémie ». Quand on mange, le sucre doit normalement passer dans les muscles sous forme de glucose et ce grâce à l’insuline, une hormone qui est créée par le pancréas. Le diabète, c’est quand ce système est déréglé… Le pancréas ne fait plus d’insuline, le sucre reste dans le sang. Et comment le sent-on ? Le voit-on ? Quand on fait une prise de sang et qu’on constate que vous avez un taux de sucre trop élevé dans le sang.
 
Premier cas : le diabète de type 1. C’est le moins présent. Il touche essentiellement les enfants et les jeunes. En général il est héréditaire : on le reçoit de ses parents. Les symptômes : soif intense, urines abondantes, une perte de poids… Pour le soigner, il faut injecter de l’insuline, avec une seringue ou un stylo… Le diabète de type 2 est le plus fréquent… Là encore, il y a un poids de l’hérédité, de la génétique, mais il est avant tout causé par le mode de vie. Alimentation trop riche, obésité, surpoids, manque d’activité physique… C’est une maladie sournoise, qui peut dans ce cas là mettre 5 à 10 ans à être diagnostiquée.
 
Pour atténuer les effets de cette maladie, on peut d’abord prendre des médicaments mais quand ce n’est plus efficace, il faut passer aux injections d’insuline. Le diabète est donc une maladie qui se soigne mais dont on ne guérit pas ! Dit comme ça, on a l’impression que finalement, ce n’est pas si grave. Mais les conséquences peuvent être terribles si les traitements ne sont pas appliqués à temps. Infarctus, accident vasculaire cérébral, cécité, amputation d’une jambe… Le diabète tue une personne dans le monde toutes les 6 secondes.
 
La meilleure solution reste la prévention… Et ce n’est pas si compliqué, en tous cas sur le papier !
Une alimentation équilibrée et du sport ou en tous cas de l’activité physique…
Ca n’a l’air de rien mais ça peut vous permettre de vivre plus longtemps et en meilleure santé !


Retrouvez toute l'actu de votre émission sur : http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions-radio/le-plus-de-l-in