Le plus de l'info

Du lundi au vendredi à 7h10, puis en podcast. 

Le plus de l'info

Le droit de vote des femmes en France - 07/03/2017

Le plus de l'info

Une actualité locale ou nationale décryptée à la loupe par Maruki Dury. Du lundi au vendredi à 7h10.

Polynésie 1ère
Publié le

Le plus de l’info a décidé ce matin, Maruki, de croiser deux actualités : la journée internationale de la femme qui se tient demain, 8 Mars, et l’élection présidentielle à venir. 

Effectivement Matéo, mettre à l’honneur la femme, parce que toutes les femmes doivent être mises à l’honneur, et cela tous les jours, même si ce n’est pas la journée internationale. On est d’accords. Vous avez peut-être remarqué les petits portraits de femmes que l’on vous propose cette semaine, sur nos antennes. Alors quan on fait le rapprochement entre la femme et la prochaine élection, on pense bien-sûr au droit de vote des femmes. C’est donc l’objet du + de l’info de ce matin. Depuis quand les femmes françaises, ont-elles le droit de voter ? 

Depuis 1944, le 21 avril 1944 plus précisément, grâce à une ordonnance signée de la main de ??(Le premier président de la Vème République ?) Charles de Gaulle, bien-sûr. Mais attention, beaucoup disent que c’est grâce à de Gaulle, mais d’après nos recherches, la proposition n’émane pas du Général, mais plutôt d’un élu communiste de l’époque qui s’appelait Raymond Grenier. En fait, avant de signer l’ordonnance, il y a eu un vote d’une assemblée consultative, c’était à Alger, la capitale de l’Algérie. Le vote portait initialement sur l’éligibilité des françaises, c’est-à-dire « peut-on élire une femme ou pas ? ». Et ce monsieur, Raymond Grenier a donc proposé d’y ajouter le droit de vote pour les femmes. Droit de vote qui a été utilisé pour la première fois quand ? En avril 1945 lors de quelle élection ? Les élections municipales.

Alors pourquoi le droit de vote des femmes françaises a été octroyé aussi tardivement ? Et bien c’est à cause de la société de l’époque bien-sûr, et de la pensée restreinte car après la Révolution Française de 1789 par exemple, les femmes  étaient considérées comme des « citoyens passifs », et ne pouvaient donc pas prendre part à la vie politique, ce qui d’ailleurs, ne les a jamais empêché de manifester et de se battre pour leurs droits. Les années sont passées, et puis entre les deux Guerres Mondiales, il y a eu plusieurs projets de loi qui prévoyaient de donner le droit de vote aux femmes. Mais dans le processus parlementaire, le Sénat a toujours rejeté les propositions. Pour aller même encore plus loin, Léon Blum, le premier président socialiste de la République avait nommé 3 femmes secrétaires d’Etat, dans son gouvernement de 1936. En France, jusqu’à 1944, les femmes pouvaient donc avoir des fonctions politiques, sans pour autant avoir le droit de vote, ce qui était quand même assez illogique.
 
En tout cas, pour finir, la France avait accumulé un gros retard pour ce qui est du droit de vote des femmes, et par exemple, des pays comme la Thaïlande, le Sri Lanka, la Nouvelle Zélande, la Hongrie, l’Arménie, l’Uruguay ou la Mongolie avaient déjà donné le droit de vote aux femmes depuis plusieurs années, quand le Pays berceau des droits de l’hommes, avait enfin décidé de le faire. Rappelons la date, 1944. Le droit de vote est enfin donné aux femmes.

Regardez la vidéo : 






Retrouvez toute l'actu de votre émission sur : http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions-radio/le-plus-de-l-info