Le plus de l'info

Du lundi au vendredi à 7h10, puis en podcast. 

Le plus de l'info

Coupe du monde à 48 équipes - 12/01/2017

Le plus de l'info

Une actualité locale ou nationale décryptée à la loupe par Maruki Dury. Du lundi au vendredi à 7h10.

Polynesie 1ère Publié le , mis à jour le

Le plus de l’info aujourd’hui se penche sur la coupe du monde de football qui passera à 48 équipes participantes à partir de 2026.

C’est l’information foot de cette semaine, avec le trophée de joueur de l’année décerné à Cristiano Ronaldo. A partir de 2026, la phase finale de la coupe du monde se disputera à 48 équipes au lieu de 32 actuellement. Alors, qu’est ce que ça change ? Et bien on a tenté de faire un petit listing.
D’abord, il y aura plus d’équipes, ce qui veut dire que les fédérations régionales auront plus de billet qualificatifs à attribuer. Par exemple, l’Europe passera à 16 qualifiés au lieu de 13 aujourd’hui. L’Afrique passera de 5 à 9 qualifiés et l’Océanie, la zone dans laquelle Tahiti évolue ?? Et bien elle passera d’un demi qualifié,  à un qualifié, car jusqu’à présent la meilleure équipe de la zone Océanie devait affronter une équipe d’Amérique centrale lors d’un match de barrage, pour valider définitivement son ticket pour la Coupe du mondeEt en général, le représentant du pacifique perd la confrontation aller – retour. Par exemple, en 2014 il n’y avait aucun représentant de l’Océanie car la Nouvelle-Zélande avait été battue par le Mexique.
 
En 2026, ce genre de scénario disparaîtra car le premier de la zone Océanie se qualifiera directement. Donc Tahiti… devra terminer premier… devant la Nouvelle-Zélande par exemple pour espérer disputer la coupe du monde, l’Australie faisant partie de la zone Asie.
Autre changement pour la coupe du monde 2026… des poules de 3 équipes… il y en aura 16 au total, et pendant les phases de groupe, les équipes disputeront donc, seulement 2 match. Les deux premiers se qualifient pour les 16e de finale. Ce qui veut dire, que chaque match joué sera crucial… et le futur champion du monde devra remporter 5 matchs à élimination directe, au lieu de 4 aujourd’hui.
Dernier élément, financier cette fois. Au niveau des revenus : Selon un rapport de la FIFA, la fédération internationale table sur 605 millions d'euros supplémentaires par rapport aux prévisions sur la Coupe du monde 2018 qui se jouera en Russie, ainsi que 480 millions d'euros en plus de droits télévisuels et 350 millions d’euros de revenus pour le marketing. Ça fait beaucoup beaucoup d’argent et c’est sans doute là, la principale motivation de la FIFA, même si la fédération met davantage en avant la participation de petites équipes. Pour rappel, l’année dernière, le format de la coupe d’Europe des Nations était passé de 16 à 24 pays… ce qui avait permis à de petites équipes, comme l’Islande, de se qualifier…. On se rappelle que l’Islande avait même atteint les quarts de finale de la compétition… Un exemple à suivre, peut-être pour Tahiti.


Retrouvez toute l'actu de votre émission sur : http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions-radio/le-plus-de-l-info