L'invité café

Du lundi au vendredi à 7h20.

L'invité café

L'invité café : Woullingson Raufauore - 03/02/2021

invité café : woullingson raufauore

L'invité café du mercredi 3 février est Woullingson Raufauore, maire de Maupiti.

Polynésie la 1ère ; SD Publié le , mis à jour le

Le maire de Maupiti, Woulingson Raufauore est venu nous parler de la desserte maritime sur l'île de Maupiti mais aussi des conséquences pour son île suite à la fermeture des frontières aux touristes internationaux.

Une navette maritime a été mise en place pour relier l’île de Maupiti, dans l’archipel des îles Sous-le-Vent, avec Bora-Bora et Raiatea. Ce service suspendu depuis de 2014 a été réactivé grâce à l’achat conjoint d’un bateau par le Pays, la communauté de commune et la municipalité, pour 22 millions de F CFP. Il offre aux touristes ainsi qu’aux riverains une alternative à l’avion.

La navette "Maupiti Express" continue sa desserte maritime mais va bientôt être à l'arrêt car la société attend la reconduite d'une subvention du Pays pour continuer sa desserte entre les îles : Maupiti/ Taha'a/Bora-Bora et Raiatea. Le maire de Maupiti a rencontré cette semaine le ministre des transports, Jean-Christophe Bouissou pour reconduire une subvention.

Cette navette est un service public et d'ailleurs, c'est inscrit dans le projet SAGE. On a besoin de cette navette, l'île de Maupiti est dépourvue de cette desserte en terme de transport de passagers. Nous avons le bateau depuis plus de 15 ans mais il a besoin d'aide du gouvernement. Il faut que le Pays continue de subventionner cet armateur. Maupiti a besoin de cette desserte pour le désenclavement et pour que les habitants puissent prendre le bateau. Le bateau coûte moins cher que l'avion. C'est un moyen de transport opérationnel et nécessaire.

L'île de Maupiti est une destination très demandée par les touristes internationaux ainsi que par les locaux (...) malgré la crise sanitaire, il ne faut pas baisser les bras, les pensions de famille sont là et heureuse pour accueillir les résidents (touristes locaux). 

Les maires de Polynésie attendent le soutien de l'Etat et du Pays pour accompagner les acteurs économiques (les transports maritime, les pensions de famille...) du mieux possible.

Woullingson Raufauore est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Hazi :