L'invité café

Du lundi au vendredi à 7h20.

L'invité café

L'invité café : Père Auguste Uebe-Carlson - 12/05/2021

L'invité café : Père Auguste Uebe-Carlson - 12/05/2021

L'invité café du mercredi 12 mai 2021 est le Père Auguste Uebe-Carlson, président de l'association 193.

Polynésie la 1ère ; SD Publié le , mis à jour le

Le père Auguste Uebe Carlson, président de l'association 193 aide les familles de victimes des essais nucléaires à constituer leurs dossier d’indemnisations. Il a commenté la visite du Ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu et le passage de la sénatrice de la Polynésie dans l'invité café de mardi 12 mai.

Le président de l'association partage le point de vue de Sébastien Lecornu, le système d’indemnisation est inadapté. Il a expliqué pourquoi selon lui "indemnisation individuelle des personnes qui ont été malades ou leurs ayants-droits est une indemnisation trop rigide, trop technocratique et pas assez adaptée à la situation des hommes et des femmes qui vivent dans des atolls(...) il est évident que l'on doit faire des efforts de simplifications".

L'association 193 est d'accord avec le ministre des Outre-mer, cette loi ne fonctionne pas car il y a des points bloquants dont l'amendement de la sénatrice Lana Tetuanui sur l’application à une dose de rayonnements ionisants supérieure à la dose de 1 millisievert (mSv) par an. Selon lui, il faut retirer cette limite de millisievert. D'ailleurs à cause de cet amendement, le tribunal administratif de Papeete a rejeté des dossiers de demandes d’indemnisation à cause de cette dose millisievert.

La future table ronde se tiendra en juin prochain, l'association 193 demande à l'Etat les points suivants : 

- la déclassification des documents archives relatifs aux nucléaires afin que les spécialistes independants puissent étudier les documents.

- la réalisation d'études des maladies transgénérationnelles

- l'indemnisation des familles touchées

- la réalisation d'une étude sur l'impact environnemental

- le retrait de l'amendement sur la dose de 1 millisievert (mSv)

- le retrait de la date butoire du 31 décembre 1998

- le retrait de la date butoire imposée aux ayants-droits

- le rajout des autres maladies radio-induites 

Père Auguste Uebe-Carlson, est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Hazi :