L'invité café

Du lundi au vendredi à 7h20.

L'invité café

L'invité café : Maxime Antoine Michard - 14/01/2021

Maxime Antoine Michard

L'invité café du jeudi 14 janvier est Maxime Antoine Michard, président du syndicat des restaurateurs. 

Polynésie la 1ère (MEL : IB) Publié le , mis à jour le

Les restaurateurs espèrent un allègement du couvre-feu, au moins jusque 22 heures. La bilan de cette crise est très lourd pour le secteur :

"On a eu relativement peu de fermetures et de licenciements pour le moment, maintenant la situation elle est très mauvaise parce que ça fait des mois qu'on perd en moyenne 40 à 50% de notre chiffre d'affaires. (...) Dans les mois qui viennent, si la situation actuelle devait perdurer, il y aura beaucoup plus d'emplois qui seront perdus et beaucoup plus de structures qui devront fermer."

Maxime Antoine Michard

 

Les restaurateurs souhaitent que le gouvernement les exonère de certaines charges, en partie ou en totalité, comme par exemple le montant des patentes. Car si leur activité a baissé, leurs charges sont toujours les mêmes. "Quand le couvre-feu à 21h a été mis en place, ce que l'on craignait c'est de perdre le 2e service. On s'est aperçu qu'en fait non seulement on perdu le 2e service, mais on a perdu aussi une grosse partie du premier. Simplement parce que, les rares clients qui viennent, nous expliquent que quand ils sortent au restaurant le soir c'est pour se détendre et ils n'ont pas nécessairement envie de passer leur soirée à regarder la montre. C'est une contrainte qui fait que les gens ne sortent plus le soir. (...) On ne peut pas imaginer vivre comme ça à une très longue échéance".

 

Maxime Antoine Michard est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Hazi :