L'invité café

Du lundi au vendredi à 7h20.

L'invité café

L'invité café : Marcel Kwong - 04/02/2021

L'invité café : Marcel Kwong - 04/02/2021

L'invité café du jeudi 4 février est  Marcel Kwong, maître-chien.

Polynésie la 1ère ; SD Publié le , mis à jour le

Vendredi 22 janvier, trois personnes ont été blessées après avoir été attaquées par trois molosses, à Pamatai. Les faits se sont déroulés à Pamatai. Deux des victimes ont été blessées graves, elles ont été transportées à l'hôpital. La troisième personne a, elle, eu des blessures qui n'ont pas nécessité une hospitalisation. 

Cette attaque n'est pas la première. En effet, un des chiens mis en cause aujourd'hui avait déjà été impliqué dans une attaque il y a environ un an. Cette histoire n'est pas sans rappeler le décès d'une femme de 87 ans en mai dernier, à Pirae, suite à l'attaque d'au moins cinq chiens.

Marcel Kwong, éducateur canin nous explique les comportements et les réactions de certains chiens.

Il n'y a pas de chiens méchants mais de mauvais maîtres, mal formés et mal éduqués. A partir du moment, où un chien mord, il devient dangereux quelque soit sa race. Aujourd'hui, les propriétaires de chiens ne sont pas responsables, ils n'en s'occupent pas (..) Quand ils grandissent et ils les laissent divaguer au bord de la route.

Pour ces chiens dangereux, il faut passer dans la rééducation canine. La loi du Pays du 20 juin 2008 encadre les chiens dits dangereux comme Pitbull, Rotweiller mais ce texte n'est pas appliquée car la stérilisation représente un coût pour les propiétaires. Je pense qu'il faut que les politiques et les vétérinaires puissent faire des efforts afin d'accompagner les propriétaires de chiens molosses. 

Un petit chien Pitbull doit être sociabilisé envers les autres congénères mais aussi avec l'humain (...) Une règle importante pour le dressage d'un chiot, c'est de lui apporter les bonnes bases. Il faut aller dans un club canin ou faire appel à un éducateur-canin pour lui transmettre de bonnes informations. 

Pour limiter, l'errance ou la divagation des chiens, le maître chien encourage les communes à developper les fourrières animales. Il existe une fourrière intercommunale à Punaauia mais n'a pas jamais pu ouvrir.

Marcel Kwong est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Hazi :