8H-11h : c'est que du bonheur !

Du lundi au vendredi de 8h à 11h.

8H-11h : c'est que du bonheur !

Le Plastique et son recyclage - 01/02/2017

Sonia Bongain

Sonia Bongain, chargée de communication et sensibilisation à l'Ademe Polynesie est l'invitée de Pascal dans C'est que du bonheur, ce mercredi 1er février 2017.

Polynésie 1ère Publié le , mis à jour le

La chargée de communication et sensibilisation à l'Ademe Polynesie, Sonia Bongain est venue parler de l'histoire du plastique et de son recyclage.

Quand est ce qu'il est arrivée le plastique ?

 Le premier plastique voit le jour en 1910 (le nylon). L’apogée du plastique se fait en 1990 pour sa légèreté, ses formes et ses couleurs : il est très utilisé dans les salles de bains et les cuisines !


Où le trouve-t-on ?

Le plastique ne se récolte pas dans la nature. Le plastique se fabrique avec du pétrole!
 

Comment le fabrique-t-on ?

 L’ingrédient de base du plastique est le naphta : un liquide issu du raffinage du pétrole qui se condense entre 40 et 180 °C.
Il constitue la matière première des plastiques. Celui-ci va subir de nombreuses transformations jusqu’à l’obtention de petits granulés (polymères). Qui seront ensuite mélangé a d’autres substances qui varient selon le type de plastique voulu. (3 grandes familles).  Ce processus demande beaucoup d’énergie car il faut extraire la matière première (le pétrole) puis la transformer ! La fabrication du plastique est souvent associée à des produits toxiques et qui sont très mauvais pour la faune et la flore.
 

Comment le consomme-t-on ? Et qui ?

 
Selon une étude européenne faites en 2012 :  La consommation globale de plastique est passée de 5 Millions de tonnes dans les années 1950 à presque 100 Mt aujourd'hui. Les emballages plastiques à usage unique représentent la majeure partie de cet usage « jetable ».
Principalement lorsque nous faisons nos achats : nous consommons énormément de sacs plastiques et emballages à usage unique.
Une grosse perte d’énergie car la plupart ne sont pas recyclable et finisse dans la poubelle grise.
 
Quelques chiffres : >> source Planetoscope (chiffres approximatifs et non vérifiés par l’ADEME) pour l’année 2014.
 
* 311 millions de tonnes de plastique sont produits dans le monde, consommant 8% environ de la production mondiale de pétrole.
* 25 millions de tonnes de déchets plastiques collectés en Europe chaque année dont seulement 25% sont recyclés
Le plastique dans la nature : La fabrication du plastique est souvent associée à des produits toxiques. Laissé dans la nature, la dégradation de ce plastique entrainera des conséquences très néfastes pour la flore et la faune.
 

Le recyclage des déchets plastiques en Polynésie :

 Après usage et collecte, les déchets plastiques sont acheminés vers des usines de traitement pour y être prélavés et triés. Fenua ma a cette compétence sur Tahiti avec son centre a motu uta.



Le recyclage à quoi ça sert ?

Dans un premier lieu, le recyclage permet d’économiser de la matière première et donc de préserver les ressources naturelles de notre planète = Quand on recycle une tonne de plastique, on économise 650 kg de pétrole brut.

 En prélevant les déchets recyclables dans le gisement des déchets ménagers et industriels, on réduit également le volume global des déchets à enfouir.

Aussi, fabriquer un nouvel objet à partir de matières issues du recyclage diminue les émissions de gaz à effet de serre. Par exemple, fabriquer un nouvel objet avec une bouteille en plastique consomme moins d’énergie qu’extraire la matière première qui a servi pour sa conception (Exemple : avec 2 bouteilles recyclé = un bonnet). En exemple : PLASTISERD en Polynésie française fabriquant de contenant en plastique. Pour une bouteille de 1,5L Eau Royale, l’entreprise a réduit le grammage de 15% en quelques années. Ils continuent leurs efforts en matière de réduction des pertes et des rebuts : en recyclant les « squelettes » (déchets issus de la fabrication) en les broyant et en les transformant en intrants. Ces approches permettent de réduire au maximum les besoins en matières premières importées qui sont très couteuses à Tahiti.
 


Pourquoi ne recyclons pas tous les plastiques?


Pour certains emballages le bilan énergétique est nettement moins intéressant.Certains plastique sont plus sale et demande alors plus d’eau et plus de détergeant : le traitement de ces eaux usées sont très énergivores. Les plastiques sont triés à la main et si l’on compare des pots de yaourts avec des bouteilles. Pour une même quantité, il faudra plus de mains d’oeuvre car il faudra trier d’avantage.
L’ADEME rappelle qu’en matière de réduction de la quantité de déchets, la priorité est à la diminution des produits à usage unique et au réemploi.

Une projection "OCEANS, LE MYSTERE PLASTIQUE" sur le recyclage du plastique à la Maison de la Culture : le mardi 7 février 18h au petit théatre et le mercredi 8 février 9h30 au grand théatre.


Retrouvez la vidéo :


Retrouvez toute l'actualité de votre émission "C'est que du bonheur" ici : http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions-radio/8h-11h-c-est-que-du-bonheur