Du sursis pour un vol de bijoux à 60 millions

Collier de perles
© Polynésie la 1ère

Un groupe de salariés de la société de perles de Robert Wan, a écopé de peines d’emprisonnement avec sursis, allant de un à deux ans, pour avoir volé et revendu des bijoux d'une valeur de 60 millions cfp.

Tiana Valencourt
Publié le , mis à jour le

Mardi 27 mars 2018, les juges du tribunal correctionnel examinaient une affaire de vol impliquant plusieurs salariés du groupe Wan.

Le groupe d’employés est accusé par la société de perles, d’avoir volé plusieurs bijoux entre 2012 et 2013 dans la boutique où ils travaillaient à Bora Bora. Les bijoux étaient ensuite revendus dans les boutiques de rachat d’or en Polynésie, ou même à Los Angeles et en Australie.

Lors de l’enquête, les accusés ont reconnu avoir dérobé pour 60 millions cfp de bijoux au groupe Wan. Ils ont écopé de peines d’emprisonnement avec sursis, allant de un à deux ans.

David Chang nous en dit plus sur cette affaire