Congrès du Tahoeraa : le tour de force de Gaston Flosse

Congrès du Tahoeraa
© Polynésie la 1ère / AM

Des milliers de personnes ont participé au congrès du Tahoeraa, samedi 24 mars, au parc expo de Mama’o. Gaston Flosse, qui estime que les congrès représentent le premier tour d’une élection, a annoncé la liste du parti pour les Territoriales.

Polynésie la 1ère, Axelle Mésinèle, Thierry Stampfler Publié le , mis à jour le

Le président du Tahoeraa Huiraatira a rassemblé, samedi 24 mars, plus de 7 000 personnes lors de son congrès. En arrivant, le "vieux lion" a fait une entrée triomphale. De quoi lui rendre le sourire après la confirmation de son inéligibilité par la cour de Cassation.


Gaston Flosse estime que les congrès représentent le premier tour d’une élection. Et, avec plus de 7 000 personnes, il fait donc mieux, selon lui, que le Tavini et le Tapura.

Interview


Le président du Tahoeraa a accusé la président de la République, Emmanuel Macron, d’avoir orchestré son inéligibilité. Par ailleurs, il a refusé de mettre un terme aux procédures judiciaires que lui proposait son avocat, maître François Quinquis.

Dans son discours, Gaston Flosse a indiqué qu’il n’y avait plus de débat autonomie-indépendance…"Aujourd’hui, c’est nous contre l’Etat", a-t-il expliqué devant des militants enthousiastes.

Interview


Les militants ont été ravis de revoir leur leader sur le devant de la scène, même si certains regrettent son inéligibilité. 

Réactions des militants



Plusieurs maires des Marquises ont participé au congrès du Tahoeraa. Parmi eux, Etienne Tehaamoana, le maire de Hiva Oa et celui de Ua Pou, Joseph Kaiha.

Gaston Flosse a dévoilé les noms des têtes de listes dans les huit sections. La représentante Vaiata Friedman mène la liste dans la première section. Teura Iriti, celle de la deuxième, c’est la présidente déléguée du parti qui est pressentie pour prendre le perchoir de l’Assemblée de Polynésie française, en cas de victoire.

La tête de liste du Tahoeraa, Geffry Salmon mène la liste dans la section 3. Etienne Tehaamoana, maire de Hiva Oa, celle des Marquises. Aux Tuamotu de l’Ouest, ce sera Bernard Natua. Aux Tuamotu de l’Est et Gambier, Yseult Butcher. Sylviane Terooatea, tavana d’Uturoa est en tête de la section des Îles Sous-le-Vent. Fernand Tahiata, maire de Tubuai, mène la liste aux Australes.

Parmi les personnalités connues qui ont obtenu une place éligible sur la liste du Tahoeraa Huiraatiraa, se retrouvent les syndicalistes Angelo Frébault et Vaitea Legayic, respectivement, 2e et 3e dans la première section. Le journaliste de Polynésie la Première, James Heaux, deuxième dans la 2e section. Roméo Tauraa, président du Here ai’a est 6e dans la section 1. Et, Bruno Sandras, 4e dans la 2e section.