Boxe anglaise : un diplôme d'instructeur fédéral pour mieux encadrer les jeunes

boxe anglaise/diplôme instructeur fédéral
© Ismaël Tahiata

Samedi 3 septembre, une trentaine d'entraîneurs et entraîneurs adjoints de la fédération de boxe anglaise se sont réunis pour passer leur stage d'instructeur fédéral. Un stage qui a commencé samedi dernier et qui doit se terminer dans deux mois et demi. 

polynesie1ere.fr, Ismaël Tahiata Publié le

Tous les samedis durant trois mois, entraîneurs et entraîneurs adjoints se réunissent dans la petite salle de Fautaua.  L'objectif : se former pour devenir instructeur fédéral et ainsi mieux encadrer les jeunes boxeurs polynésiens. Hier, ils étaient plus d'une trentaine à passer le stage.

Formation instructeur fédéral boxe
© Ismaël Tahiata

Certains sont venus de Moorea, des Marquises et des Îles Sous-le-Vent. De nombreux entraîneurs de la fédération de boxe polynésienne, dirigée par Tauhiti Nena, étaient également présents. Tous sont venus avec un objectif : passer le diplôme d'instructeur fédéral. Ce diplôme leur permettra d'encadrer les jeunes désirant pratiquer cet noble sport qu'est la boxe anglaise.

instructeur fédéral boxe
© Ismaël Tahiata

Le stage est dispensé par deux brevets d'états : Henere Tahiata, détenteur du BEES 2, le brevet d'état d'éducateur sportif du second degré, et Ismael Tahiata, qui est BEES1, brevet d'état du premier degré. Cette formation permettra aux stagiaires de définir quels sont les champs d'action dans lesquels les entraineurs pourront travailler tant au niveau de la loi, de la protection des boxeurs, des entraîneurs, et de la prise en main de ces derniers dans la salle d'entraînement et sur le ring. Henere Tahiata, directeur technique de la FBA, explique l'intérêt de ce diplôme


Au total, les stagiaires bénéficieront de 20 h de cours pratique et autant de théorique. Le président de la fédération de boxe anglaise, D'Esli Grand-Pittman, en dit plus au micro de notre journaliste Ismaël Tahiata