Avancée dans la couverture sociale des étudiants Polynésiens en métropole

Caroline Tang
© Service de communication de la Présidence | Caroline Tang et le maire de Brest

Lorsqu' un mois suffit à un métropolitain pour recevoir sa carte vitale, les jeunes Polynésiens mettent minimum trois ans pour l’obtenir. La délégation de la Polynésie s'empare du dossier.

Jeanne Peckett
Publié le , mis à jour le

La délégation de la Polynésie française à Paris a pris le probléme à bras le corps. La société mutualiste des étudiants de la région parisienne va mettre à  disposition deux de ses cadres. Désormais, les étudiants devront s’adresser à la délégation de la Polynésie française pour constituer leur dossier en cas de difficulté.