Air Tahiti Nui lance sa première filiale de transport en hélicoptère

TNH
© Présidence de la Polynésie française ; Tahiti Nui Helicopters

Le Président Edouard Fritch, Renaud Blanc (le propriétaire de la société d’hélicopères HBG), ainsi que Michel Monvoisin et Mathieu Bechonnet (PDG et directeur général d’Air Tahiti Nui) ont signé, ce matin, la convention portant sur les statuts de la société Tahiti Nui Helicopters.

Présidence de la Polynésie française ; Polynésie La 1ère ; VYC Publié le , mis à jour le

La compagnie Air Tahiti Nui va en effet lancer sa première filiale de transport en hélicoptère, sous la forme d’une Société par Actions Simplifiée (SAS) détenue à 50% par Air Tahiti Nui (un des acteurs majeurs du tourisme en Polynésie), et à 50% par HBG, leader français du transport aérien en hélicoptère.

TNH
© Présidence de la Polynésie française

La cérémonie a eu lieu ce matin, à la Présidence de la Polynésie française. Edouard Fritch, Renaud Blanc, Michel Monvoisin et Mathieu Bechonnet ont signé la convention en présence de la ministre du Tourisme et des transports internationaux, Nicole Bouteau, du ministre des Solidarités et de la Santé, Jacques Raynal, et du ministre de l’Equipement et des transports intérieurs, Luc Faatau.

La société Tahiti Nui Helicopters va pouvoir reprendre les missions de service public effectués par hélicoptère (évacuations sanitaires ou médicales d’urgence, travaux en hauteur, sur des pylônes, secours en montagne), tout en offrant des services utiles pour une destination touristique : baptêmes de l’air, transferts pour une clientèle haut de gamme.

TNH
© Présidence de la Polynésie française

La société TNH prévoit d’opérer, à partir de la mi-avril. Il y aura 4 appareils au total : deux seront basés à Tahiti et les deux autres seront stationnés à Bora Bora.

Laurent Touvron, anciennement responsable des opérations de Tahiti Helicopters, qui a 24 ans d’expérience dans les opérations aériennes et la gestion de projets liés à l’aéronautique, prendra la tête de l’exploitation de Tahiti Nui Helicopters.

D'après un communiqué de la Présidence.

L'actu en vidéo

Polémique autour du tourisme en Nouvelle-Calédonie