Edouard Fritch renvoyé devant le tribunal correctionnel

Fritch
© 1ère

Aujourd’hui, le juge d’instruction chargé du dossier du financement de Radio Maohi a rendu son ordonnance de renvoi.

Axelle Mésinèle, Polynésie 1ère Publié le , mis à jour le

Le président du pays est poursuivi pour prise illégale d’intérêts. La justice lui reproche, en 2007, alors qu’il était maire de Pirae, d’avoir pris part aux votes de délibérations octroyant des subventions à cette radio proche du Tahoeraa.

Gustave Heitaa, ancien journaliste de Radio Maohi est lui aussi renvoyé devant le tribunal correctionnel pour recel de prise illégale d’intérêt. Les subventions de la mairie de Pirae s'élevaient à environ 15 millions de francs.