Lancement prochain d'un médicament prometteur pour lutter contre l'obésité

Plus d'un américain sur quatre souffre d'obésité
© Tony Alter | Plus d'un américain sur quatre souffre d'obésité

Après les Etats-Unis, l'Europe est en passe de donner son feu vert à un nouveau médicament contre le surpoids et l'obésité. Baptisé Saxenda, il est destiné aux personnes qui souffrent d'un surpoids important. Plus de 40 % de la population souffre d'obésité en Polynésie.

Lai Temauri / Afp Publié le , mis à jour le

Au total 63,2% des participants traités avec ce nouveau médicament ont perdu au moins 5% de leur poids et 33,1% ont fondu de plus de 10%, contre 27,1% et 10,6% respectivement dans le groupe du placebo. Les effets secondaires les plus fréquents sont de légères nausées et des diarrhées.

La perte de poids "est significative"             

Dans un éditorial, le Dr Elias Siraj, directeur du programme sur le diabète à l'hôpital de l'Université Temple, et son collègue Kevin Williams, chef du service d'endocrinologie de ce même hôpital à Philadelphie, concluent que la perte de poids des patients dans l'étude "est significative".
              

De plus en plus d'américains dans la catégorie obèse

Selon une étude effectuée par l'Institut Gallup en mai, le taux d'adultes obèses aux Etats-Unis a continué à augmenter en 2014 pour s'établir à 27,7%, au plus haut depuis 2008 quand cet organisme de recherche a commencé à étudier le poids des habitants du pays. Ce taux était de 27,1% en 2013, 26,2% en 2012 et 25,5% en 2008. Le pourcentage de personnes obèses et en surpoids s'élève à 62,9%, avec davantage de personnes en surpoids passées dans la catégorie obèse.